Fiscalité pétrolière : Les recettes en baisse de 10%

Elwatan; le Mercredi 15 Octobre 2014
1


Ainsi, les recettes de la fiscalité pétrolière recouvrées au premier semestre de l’année en cours ont connu une baisse de 10%, comparativement à la même période de 2013, selon le dernier bilan du ministère des Finances, repris hier par l’APS. Pour les six premiers mois de 2014, précise la même source, les recettes de la fiscalité pétrolière se sont établies à 1870 milliards de dinars, soit l’équivalent de près de 23,5 milliards de dollars, contre 2086 milliards de dinars recouvrés au premier semestre de 2013.

S’agissant de la répartition de ces recettes recouvrées, le bilan du ministère des Finances indique qu’un montant de 1577,7 milliards de dinars a été versé au budget de l’Etat, conformément aux prévisions de la loi de finances 2014, tandis que 292 milliards de dinars ont été affectés au Fonds de régulation des recettes (FRR), contre 470,2 milliards de dinars à la même période de l’année dernière.

Globalement, les recettes budgétaires recouvrées durant le premier semestre de l’année, celles ordinaires comprises, ont atteint 2985,3 milliards de dinars contre 3172 milliards de dinars à la même période de 2013. Les recettes de l’Etat accusent ainsi un recul significatif, alors que les dépenses publiques ont évolué nettement à la hausse, d’où l’important creusement constaté du déficit global du Trésor à la fin du premier semestre de l’année en cours, comparativement à la même période de l’année passée. De fait, à fin juin dernier, le déficit du Trésor est évalué à -755,2 milliards de dinars, contre -200,3 milliards de dinars à la fin du premier semestre 2013, soit une aggravation du simple au triple entre les deux périodes considérées, selon les derniers chiffres rendus publics par le ministère des Finances.

Le brent sous les 88 dollars

Les prix du pétrole enregistraient un nouveau recul, hier en cours d’échanges européens, après une nouvelle révision à la baisse de la croissance de la demande mondiale de pétrole par l’Agence internationale de l’énergie (AIE). Le baril de brent de mer du Nord pour livraison en novembre valait ainsi 87,83 dollars sur l’InterContinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,06 dollar par rapport à la clôture de lundi. Il était tombé auparavant à 87,59 dollars, un nouveau plus bas depuis le 1er décembre 2010.

Categorie(s): economie

Auteur(s): Akli Rezouali

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..