Formation professionnelle : Plus de 1000 places disponibles

Elwatan; le Jeudi 9 Fevrier 2012
1


Ces derniers ont un éventail de choix pour ce qui est des spécialités. Ainsi, ce secteur propose des formations de technicien en informatique aux CFPA de Mouzaïa, Bouinan et Chebli, de technicien en électronique industrielle et en comptabilité à Bouinan, ainsi que des formations débouchant sur un diplôme de technicien en électrotechnique et en topographie au CFPA de Ouled Yaïch garçons, des stages qui exigent le niveau de la 2e année secondaire. Concernant les détenteurs de l’ex-terminale (3e AS), ils peuvent aspirer à des diplômes de Brevet de technicien supérieur (Bts).

L’Institut national spécialisé dans la formation professionnelle en industries agroalimentaires de Blida leur propose des stages de 30 mois en contrôle de qualité dans les industries agroalimentaires ainsi qu’en traitement, gestion et économie de l’eau. L’Institut national des arts graphiques (ex-19 Juin) lance, pour sa part, une formation en communication graphique : option infographie. Pour les métiers de l’agriculture et de l’environnement, l’INSFP de Bougara, spécialisé dans ces créneaux, propose des formations de technicien supérieur en cultures maraîchères, paysagiste, arboriculture, élevage de petits animaux, dont l’apiculture, gestion et recyclage des déchets et production animale.

Le secteur de la formation professionnelle à Blida propose aussi aux jeunes âgés de plus de 16 ans et ayant le niveau de 4e année moyenne (ex-9e), des stages sanctionnés par un CAP en installation sanitaire et gaz aux centres de Mouzaïa et Larbaâ, en mécanique d’entretien à Boufarik, en magasinage et en mécanique à El Affroun, en comptabilité à Bouinan, en assurances à Chebli, en secrétariat, en mécanique d’entretien à Meftah et en prêt-à-porter, photographie, ébénisterie à Ouled Yaïch.

Des stages pour les sans niveau

Les jeunes sans niveau ne sont pas en reste, il suffit qu’ils sachent lire et écrire, et des stages leur sont proposés, sanctionnés par une attestation d’aptitude professionnelle (CAP). On peut citer la maçonnerie à Larbaâ et à El Affroun, la couture à Mouzaïa, la Chiffa et Oued El Alleug, la boulangerie viennoiserie, menuiserie bâtiment, coffrage ferraillage, peinture vitrerie, serrurerie ferronnerie à El Affroun, la broderie, cuisine de collectivité, pâtisserie, boulangerie viennoiserie, maroquinerie, coiffure dames au CFPA Maïzi Fatma à Ouled Yaïch, garnissage auto et ameublement à Boufarik, broderie, menuiserie bâtiment à Chebli, peinture et vitrerie, couture et coiffure dames, serrurerie ferronnerie au CFPA de Soumaâ.

La nouveauté cette année, dans le secteur en question, est l’introduction de formation passerelle. Elle s’adresse à des jeunes déjà diplômés qui aspirent à un diplôme plus gradé (niveau certificat pour avoir un diplôme de technicien, niveau technicien pour avoir TS…).  Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 9 février au niveau de tous les établissements relevant du secteur de la formation professionnelle de Blida. Des exceptions peuvent toutefois être accordées aux retardataires à cause des mauvaises conditions climatiques qui sévissent depuis le début du mois en cours.

Categorie(s): blida

Auteur(s): Mohamed Benzerga

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..