Fouad Kadir. Milieu de terrain : «Je ne crains pas la concurrence»

Elwatan; le Jeudi 20 Mai 2010
49427

Le milieu de terrain de Valenciennes, qui a déjà porté les couleurs nationales chez les U20, est prêt à tout pour être au Mondial, au point où il est disposé à évoluer à n’importe quel poste, si le sélectionneur national venait à le lui demander. Sur sa sélection, sur ses objectifs et son avenir, il nous dira tout dans cet entretien.

- Vous êtes l’un des sept nouveaux convoqués. Comment avez-vous été accueilli à votre arrivée ?

J’ai eu droit à un accueil très chaleureux, que ce soit de la part des supporters ou de la part des joueurs et des responsables de la sélection. J’ai été vraiment très ému. Il y a une ambiance formidable au sein du groupe et je suis très ravi de vivre un tel événement. C’est une fierté pour moi et pour toute ma famille d’être parmi les Verts.

- Avez-vous eu des appréhensions au sujet de votre adaptation avec le groupe, d’autant plus qu’il ne reste plus beaucoup de temps avant que Saâdane n’arrête la liste des 23 ?

En tant que footballeur professionnel, on s’attend à tout et cela ne nous empêche pas de faire face et de s’adapter à toutes les situations. On est là pour ça et pour préparer le Mondial. Il n’y a vraiment aucun souci de ce côté-là. On a un bon groupe très sympa et je n’ai eu aucune difficulté à m’adapter.

- Vous avez porté dans un passé récent le maillot national chez les jeunes catégories. Est-ce la même sensation que vous ressentez avec l’équipe A ?

J’ai effectivement évolué avec la sélection des U20 il y a quelques années, mais porter le maillot de l’équipe première est tout autre chose. C’est une sensation exceptionnelle qui n’a pas d’égale. Il n’y a d’ailleurs qu’à voir l’engouement que suscite l’EN chez les fans pour comprendre que c’est une tout autre dimension.

- A la fin de ce stage, le sélectionneur national devra écarter deux joueurs sur les 25 éléments présents à Crans-Montana. Des appréhensions à ce sujet ?

L’effectif des Verts est très riche, mais la concurrence ne me fait pas peur pour autant. Je suis ici pour travailler et justifier ma convocation. Je ferai tout pour gagner ma place en sélection et faire partie du groupe qui disputera le prochain Mondial sud-africain.

- Justement avec cette polyvalence que le coach a imposée comme critère de sélection, il pourrait, si vous êtes retenu, vous demander de jouer dans un autre poste. Etes-vous prêt à le faire ?

Je suis à la disposition du sélectionneur national et mon objectif est de défendre les couleurs nationales. Je suis prêt à jouer dans n’importe quel poste, si le coach l’estime nécessaire, car le plus important est de défendre les couleurs de l’Algérie en Afrique du Sud.

- Benzema et Nasri viennent d’être écartés de la sélection française. Peut-on dire que vous avez fait le bon choix d’avoir opté pour l’Algérie ?

Ces joueurs ont fait leur choix d’opter pour la sélection française. Je pense qu’ils assument pleinement. Moi, j’ai choisi l’Algérie par conviction. Cela fait deux ans que j’évolue avec un brassard aux couleurs de l’Algérie. J’avoue que c’était une sorte d’appel et cela a bien marché.

- Qu’en est-il de votre avenir avec Valenciennes qui vient de vous proposer de prolonger votre contrat ?

J’ai encore une année de contrat avec Valenciennes qui m’a proposé de prolonger pour deux autres saisons. Mais je n’ai pas encore signé. Je suis beaucoup plus concentré sur mon objectif avec l’EN et je ne me pencherai sur mon avenir que plus tard.

Categorie(s): sports

Auteur(s): T. A. S.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..