France : Selon Le Monde, Nicolas Sarkozy menacé par l’affaire Bygmalion

Elwatan; le Mardi 7 Octobre 2014
89505


Selon Le Monde, les enquêteurs penchent vers l’infraction de «financement illégal de campagne électorale» et non plus seulement d’«abus de confiance».  Et comme l’explique le quotidien du soir, citant le code électoral, «c’est le candidat lui-même qui serait puni s’il était avéré» qu’il a «fait état, dans le compte de campagne ou dans ses annexes, d’éléments comptables sciemment minorés». Selon le procès-verbal de synthèse de la chef de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), Christine Dufau, dont Le Monde a pu se procurer une copie, étant donné le nombre de meetings, l’enjeu financier qu’ils représentaient, il peut paraître très surprenant que personne ne se soit préoccupé de leur financement et que les responsables du groupe Bygmalion n’aient pas pris contact avec ceux de l’UMP. Pour Christine Dufau, les fausses factures constituent un financement illégal «puisque, sciemment, les deux parties ont établi de fausses factures pour éviter de devoir comptabiliser dans le compte de campagne des factures de prestations liées à cette campagne».

Categorie(s): international

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..