Gestion des marchés publics à Béchar : Une rencontre sans la présence de spécialistes

Elwatan; le Samedi 11 Octobre 2014
1


Les maires et secrétaires généraux des communes de la wilaya ont participé à ce séminaire. D’après les organisateurs, l’objectif de la formation est pratique et interactive et viserait à vulgariser la réglementation régissant le code des marchés publics. Mais les ateliers crées, aussitôt après l’ouverture du séminaire, se sont penchés sur l’examen concret des problèmes rencontrés par les gestionnaires communaux ainsi que les rapports qu’entretiennent les contrôleurs financiers avec les trésoriers communaux. Outre, les nombreux dysfonctionnements constatés, l’insuffisance de formation des agents des collectivités locales, aggravée par la méconnaissance de la réglementation et la mauvaise interprétation du code des marchés, est à l’origine de la lenteur des procédures et du retard dans le lancement des opérations.

A titre d’exemple, on a cité le cas édifiant d’un seul cahier de charge approuvé par le comité des marchés devant demeurer valable pour les prestations répétitives alors qu’on exige un autre pour les mêmes travaux ou prestations. Deuxième exemple : le marché public est un contrat entre le maitre de l’ouvrage et l’entreprise réalisatrice. Mais on continue toujours à imposer la signature du maitre d’œuvre (bureau d’étude) alors que celui-ci n’est pas signataire du contrat. Pour certains participants, le séminaire de formation devrait associer, et être animé par des juristes et spécialistes des marchés publics absents, et non pas par de simples agents d’exécution du service du contrôle financier et du Trésor public.                                
 

Categorie(s): actu ouest

Auteur(s): M. Nadjah

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..