Ghana-Zambie (17h) et côte d’ivoire-mali (20h) : Réconcilier l’Afrique avec son football

Elwatan; le Mercredi 8 Fevrier 2012
64726


Deux affiches qui seront animées sans grande surprise par trois des favoris et prétendants potentiels à la succession de l’Egypte sur le trône africain, que sont le Ghana, la Côte d’Ivoire et à un degré moindre le Mali, et d’un challenger et véritable surprise de cette compétition, la Zambie d’Hervé Renard. Des demi-finales quasi-inédites pour deux tickets en finale, d’abord un certain Ghana-Zambie, à partir de 17h00 au stade de Bata en Guinée équatoriale. Une première demi-finale qui promet beaucoup, avec d’un côté des Ghanéens quadruples champions d’Afrique, et de l’autre une surprenante équipe de  Zambie en quête de sa troisième finale d’une CAN, après celles de 1974 et 1994, et qui rêve de son premier sacre africain. «La Zambie n’est pas le favori, mais dans nos têtes, le Ghana ne nous est pas supérieur.

Le Ghana n’a plus remporté de CAN depuis 1982, il aura une certaine pression du résultat que nous n’avons pas spécialement», dira le sélectionneur français de la Zambie. Mais, avant de songer à cette finale, les poulains d’Hervé Renard doivent passer l’écueil du Ghana, le favori par excellence pour succéder à l’Egypte. Des Blacks Stars qui restent en quête d’une nouvelle consécration en CAN, 30 ans après leur dernier titre gagné en 1982, qui partent largement favoris pour prendre part à la finale prévue dimanche prochain. Des Ghanéens, quart de finalistes lors du dernier Mondial sud-africain et qui veulent prendre leur revanche de la finale perdue lors de la dernière édition de la CAN face à l’Egypte, tout en restant très prudents pour éviter une mauvaise surprise de la part d’une surprenante équipe zambienne.

La seconde demi-finale qui opposera, ce soir à 20h00, au stade de Libreville au Gabon, les Eléphants de la Côte d’Ivoire aux Aigles du Mali, ne diffère pas trop de la première, dans la mesure où elle opposera une équipe déjà sacrée, en l’occurrence la Côte d’Ivoire, et une sélection du Mali qui rêve de sa première consécration dans une CAN. Des Maliens qui aspirent à disputer la 2e finale de leur histoire, après celle perdue face au Congo en 1972, mais qui n’auront pas la tâche facile face à la meilleure sélection de ce tournoi, la Côte d’Ivoire avec sa pléiade de stars internationales, comme l’expliquera le Français Alain Giresse, le sélectionneur des
Aigles : «C’est un gros favori et ça parle. Dans cette coupe, certains se sont cassés les dents, pas eux. Ils sont là et ils sont sûrs de leurs forces, de leurs qualités et c’est une belle équipe. C’est une demi-finale qui fait rêver, et si on va en finale, on sera dans les nuages.» Un match délicat pour le Mali qui affrontera des Ivoiriens, décidés à aller en finale avec en ligne de mire, une deuxième consécration pour les Eléphants ivoiriens, 20 ans après leur unique titre africain remporté en 1992.                       

Categorie(s): sports

Auteur(s): Tarek Aït Sellamet

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..