Gym : Cinquième titre au concours général pour Kohei Uchimura

Elwatan; le Vendredi 10 Octobre 2014
1


A 25 ans, l’extraterrestre Kohei Uchimura a décroché, hier à Nanning (Chine), une cinquième couronne mondiale, à laquelle il convient d’ajouter le sacre olympique de Londres en 2012. En clair, le Japonais de Kitakyushu n’a jamais été battu pour un titre individuel majeur depuis son éclosion, lors des Jeux de Pékin en 2008 (2e, entre le Chinois Yang Wei et le Français Benoît Caranobe). «C’est une machine, il ne reste qu’à l’applaudir», admire Cyril Tommasone, le seul Français qualifié pour ce concours général (20e), plutôt satisfait d’avoir obtenu 15,666 points aux arçons, son ultime agrès, deux jours avant la finale qu’il disputera demain avec l’espoir d’une médaille.

En Chine, Uchimura a encore joué de ses énormes difficultés, même s’il a parfois semblé les doser de cette merveilleuse élégance qui le singularise tant et de cette si solide fiabilité qui l’autorise à piler presque toutes ses réceptions (à peine lui reprochera-t-on un léger sursaut aux barres parallèles et fixe). «Aujourd’hui, il ne montre que 60% de ce qu’il sait faire sur les agrès», assure Tommasone. Ce qui signifie que l’artiste a les moyens d’augmenter son contenu technique s’il se sent en danger. L’a-t-il été cette année ? Pas vraiment. Mais la densité de ses suivants a permis d’assister à une somptueuse et dense finale. Mention particulière à la stratégie britannique, qui a choisi de remplacer le junior Nile Wilson par Max Whitlock, dont le potentiel de généraliste est nettement supérieur.

De fait, s’il avait raté ses qualifications, l’Anglais a amorcé son tour en postant la meilleure note de la journée (16 points aux arçons) avant d’empiler de jolies performances et s’offrir une médaille d’argent à 21 ans. Il est le second Britannique à réussir pareil exploit après Daniel Keatings, déjà dauphin d’Uchimura en 2009. A la faveur de deux dernières rotations de très haut vol (15,883 aux parallèles et 15,50 à la fixe), Yusuke Tanaka complète le podium mondial. C’est la troisième fois qu’un compatriote accompagne Uchimura après Koji Yamamuro (3e en 2011) et Ryohei Kato (2e en 2013). Sanctionné pour des réceptions hasardeuses (deux au sol, une aux anneaux), l’Ukrainien Oleg Verniaev termine quatrième.

Categorie(s): sports

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..