Histoire de l’Algérie à travers les siècles : El Menéa était au rendez-vous

Elwatan; le Mercredi 19 Decembre 2012
72930


Le représentant du ministre de la Culture a pris la parole pour l’ouverture solennelle de cette rencontre, en mettant en valeur la riche histoire des régions du Sud. Cette rencontre, qui a eu lieu  du 1er au 3 décembre, au Musée  national d’El Menéa, a vu la participation de conférenciers de renom. Sous la direction de Mlle Nora Aït Menguellat, directrice du musée, les intervenants ont, tour à tour, évoqué, chacun dans son domaine, cette histoire très riche de notre pays, depuis le Moyen-Âge jusqu’à la guerre de Libération.
Les thèmes évoqués sont : l’archéologie, son évolution et ses révélations à travers les âges, l’architecture dans les villages de montagnes, comme partie intégrante des traditions séculaires, les différentes occupations ou invasions connues par l’Algérie, comme les Byzantins, les Espagnols, les Turcs et enfin les Français. Pour le volet concernant l’histoire de la guerre de Libération, trois moudjahidine ont été invités à intervenir.

Il s’agit de Mme Boukadour Zoulikha, sur notamment son parcours au sein de l’UGEMA, son militantisme et sa lutte pendant la Révolution, Djoudi Attoumi, sur la guerre de Libération, les rapports entre les colonels Amirouche et Si Haouès, ainsi que ceux entre les Wilayas III et VI au cours de la guerre d’Indépendance. Enfin, Azzi Abdelmadjid évoqua son parcours dans les maquis et quelques étapes sur la Wilaya III. Pour clôturer cette période de la guerre de Libération, des moudjahidine de la localité ont dressé un tableau sur les différentes actions héroïques des hommes et des femmes de la région d’El Menéa.
Furent évoquées, ensuite, les traditions architecturales dans les Beni Ourtilane, sur la Révolution algérienne de 1954 à 1962, et enfin la résistance et la civilisation au Tassili N’Adjer.

De tels entretiens académiques ont attiré une assistance nombreuse et  ont été suivis par des débats soutenus. Puis ce fut le travail de trois ateliers sur «L’histoire de la guerre de Libération», «L’enfant et l’histoire» et enfin «Le rôle des musées dans la transmission de l’histoire». Les conclusions de ces travaux seront adressées au ministre de la Culture.
Des visites touristiques dans les ksour ont été également organisées au profit des invités qui ont découvert les charmes et la beauté de cette palmeraie de réputation mondiale.
Avant de clôturer cette rencontre, Mlle Aït Menguellet a pris l’heureuse initiative de distribuer des prix, offerts gracieusement par Firres Djahmani, et qui ont été remis aux meilleurs élèves de certains établissements scolaires d’El Menéa, pour leur plus grand bonheur et celui de leurs parents.

 

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Djoudi Attoumi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..