Hôpital d’Akbou : la cœlioscopie fait son entrée en chirurgie

Elwatan; le Mardi 19 Novembre 2013
1


«La mise en service de la colonne de cœlioscopies a accusé plusieurs mois de retard, car il a fallu d’abord acquérir tous les accessoires nécessaires et mettre en place une station de CO2, une procédure qui prend énormément de temps», dira le directeur de l’hôpital. Mais tout est bien qui finit bien, puisqu’un premier patient a été opéré avec succès ces dernières semaines, au moyen de la cœlioscopie. «L’intervention chirurgicale a porté sur l’ablation de la vésicule biliaire», nous informe le chef de service du bloc opératoire, en précisant que l’ensemble du staff médical, composé de huit chirurgiens, est outillé pour pratiquer cette nouvelle technique chirurgicale.

Les avantages de la cœlioscopie, utilisée principalement pour des interventions au niveau de l’abdomen et des articulations, sont multiples. En sus du moindre coût de l’opération, la cœlioscopie permet de raccourcir de manière significative la durée d’hospitalisation du patient.
«La durée moyenne d’une intervention par la cœlioscopie est de 15 minutes, contre 45mn pour une opération classique. Pour l’exemple de la lithiase biliaire, le patient peut rentrer chez lui le lendemain de l’opération, alors que d’ordinaire une telle opération nécessite, dans le meilleur des cas, quatre jours», explique notre interlocuteur. L’autre avantage, souligne-t-il, réside dans la réduction du risque d’éventration, une complication post opératoire observée chez certains opérés en convalescence.

A noter enfin, que l’EPH d’Akbou est le troisième hôpital public de la wilaya à intégrer la pratique de la cœlioscopie dans la chirurgie, après les hôpitaux de Béjaïa et d’Amizour.
 

Categorie(s): bejaia

Auteur(s): Amazigh. M.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..