HRW : une intervention militaire déboucherait sur des représailles contre les civils

Elwatan; le Vendredi 21 Decembre 2012
1


L’organisation de défense des droits de l’homme évoque, dans un communiqué reçu à Dakar, l’existence de «listes» de personnes vivant dans le Nord, susceptibles d’être victimes de représailles une fois que les forces gouvernementales auront repris le contrôle de cette zone occupée par les islamistes armés. Ces listes ont été établies par «des milices pro-gouvernementales et des groupes de jeunes qui leur sont affiliés sur des bases ethniques», précise HRW, qui dit avoir recueilli des témoignages de personnes ayant participé à leur élaboration. Selon HRW, ces listes visent «des combattants et des soutiens de factions qui ont participé à la conquête du Nord, ainsi que leurs «collaborateurs»».

«Des milices locales et des habitants ont préparé des listes de personnes qui devront payer, qu’elles soient rebelles, islamistes, trafiquants de drogue ou bien toute personne ayant profité personnellement de la souffrance des habitants», explique un membre de l’ethnie Songhai présente dans le Nord, ayant eu connaissance de ces listes et cité par HRW. Certains habitants craignent également que le déploiement d’une force armée internationale, qui devait être approuvé hier par le Conseil de sécurité de l’ONU, favorise des actions de représailles de la part des soldats maliens qui participeront à l’intervention, en particulier contre les Touareg, explique HRW.

Categorie(s): international

Auteur(s): AFP

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..