Immigration : 442 Nigériens seront reconduits vers Tamanrasset

Elwatan; le Samedi 3 Octobre 2015
1


Les ressortissants nigériens dont une trentaine vient de Tlemcen seront reconduits, aujourd’hui, vers le centre de transit de Tamanrasset en vue de leur rapatriement vers leur pays d’origine. Cette opération sera pilotée par les services de la direction des Affaires Sociales, les représentants de la wilaya, des bénévoles du CRA et les services de la police et de la gendarmerie.

Des directives ont été données dans ce cadre pour améliorer la prise en charge des Nigériens au niveau du centre de regroupement régional de Bir El Djir. Cette décision n’est pas fortuite mais fait suite à une demande officielle formulée par les autorités du Niger. Ces migrants, en majorité des femmes et des enfants, vivaient de mendicité, une situation devenue de plus en plus difficile à la fois pour ces réfugiés. Ces derniers sont arrivés par la frontière algéro-nigérienne, en passant par Tamanrasset, puis Ghardaïa pour enfin atterrir à Oran.

En décembre dernier, 201 Nigériens vivant clandestinement ont été reconduits aux frontières par les autorités locales. L’opération, on s’en souvient, avait été musclée à l’époque. La direction de la Santé avait lancé, en prévision de cette action, une vaste campagne de vaccination d’enfants contre différentes pathologies. Des auscultations médicales ont également concerné des adultes toutes tranches d’âge confondus. Cette opération de reconduction a été suivie par le rapatriement, en mars dernier, de quelque 87 Nigériens vers le centre de Transit. A l’heure où cet article est mis sous presse, le regroupement des migrants se poursuit en vue de leur rapatriement vers les régions du sud du pays.

Categorie(s): oran

Auteur(s): F. A. et R. O.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..