Importation : La Banque d’Algérie annule trois mesures restrictives

Elwatan; le Samedi 2 Avril 2011
1


Il s’agit du certificat phytosanitaire attestant de la non-contamination des produits agroalimentaires, du certificat de contrôle de qualité des produits et équipements en provenance de l’étranger et du certificat d’origine de l’importation. La présentation de ces certificats était requise par les banques commerciales opérant en Algérie et les services des Douanes comme préalable à toute domiciliation bancaire et dédouanement de marchandises importées. Ces mesures restrictives avaient, on s’en souvient, été prises dans la perspective de réduire la facture des importations devenue, du fait de son augmentation démesurée, (plus de 40 milliards de dollars en 2009), une des préoccupations majeures du gouvernement. L’accomplissement de ces très controversées formalités n’est désormais plus exigé des importateurs, une directive de la direction générale du change de la Banque d’Algérie datant  du 24 mars 2011 les ayant tout simplement supprimées, l’accomplissement de ces controversées formalités n’est plus exigée des importateurs qui auront désormais plus de facilités à exercer leurs activités de commerce extérieur.

Categorie(s): economie

Auteur(s): Nordine Grim

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..