Inauguration du Mégaprojet Cevital-Samsung : Rebrab : «Nous nous impliquerons davantage dans le développement de Sétif»

Elwatan; le Jeudi 13 Mai 2010
49269

Le mégacomplexe de fabrication de produits électroniques de la marque Samsung a été inauguré officiellement hier par Issad Rebrab, PDG du groupe Cevital.
L’ambassadeur de la Corée du Sud et le PDG de Samsung chargé de l’Afrique et du Moyen-Orient ont pris part à la cérémonie. Les officiels de la wilaya et du gouvernement se sont bizarrement inscrits aux abonnés absents. Pour on ne sait quelle raison, ces derniers ont raté un événement relatif à l’une des plus importantes réalisations industrielles des dix dernières années. L’inauguration d’un tel complexe industriel intervient quelques jours après la célébration du 65e anniversaire des massacres du 8 Mai 1945, dont les festivités officielles ont été organisées cette année à Sétif. Un important contingent de journalistes s’est déplacé pour la couverture de l’inauguration du complexe industriel de Cevital. Pour rappel, ce complexe produit, depuis le 11 avril dernier, réfrigérateurs, climatiseurs, lave-linge et téléviseurs ; Samsung «made in Algeria» a été lancé en novembre 2008. Une fois la vitesse de croisière atteinte, ce mégaprojet, devant générer plus de 3500 emplois, dont 1700 directs, produira annuellement 1,5 million d’appareils électrodomestiques (climatiseurs, lave-linge, réfrigérateurs et téléviseurs LCD de dernière génération).

S’étendant sur plus de 10 hectares, le complexe, qui comprend quatre unités, produit, nous dit-on, pour l’heure cinq spécimens de réfrigérateur, deux types de lave-linge, différents modèles de climatiseur (9, 12,18 et 24 BTU) et deux types de téléviseur (les 55 et 74 cm), en attendant le lancement prochain des LCD «32 et 40 pouces», très demandés sur le marché. Considéré comme le cinquième site de Samsung à travers le monde, le complexe produira en seconde phase une gamme variée de téléphones portables. Il faut souligner que cet important investissement de 100 millions de dollars consentis sur fonds propres du groupe algérien s’est concrétisé suite aux facilités accordées par la wilaya de Sétif. Dans une seconde phase, le complexe fabriquera des fours micro-ondes et des cartes électroniques, avec bien entendu le label Samsung.

«Aboutissement d’un solide partenariat avec Samsung, leader mondial, le complexe est doté de la dernière technologie. Par son importance, ce complexe couvrira non seulement les besoins du marché national mais dégagera un important excédant à l’exportation. Réalisé en 13 mois par des compétences algériennes qui méritent notre confiance, ce complexe est dirigé par des managers et ingénieurs algériens ayant réalisé des prouesses. Nous ne faisons pas de l’assemblage, d’autant plus que le taux d’intégration des nombreux produits, tels les climatiseurs, avoisine les 90%. Les cartes mères des téléviseurs sont produites sur place par nos propres ingénieurs et techniciens, lesquels bénéficient du transfert de technologie comme convenu avec nos amis de Samsung», dira, en préambule, Issad Rebrab.

Et de préciser : «Fonctionnant actuellement avec 1100 collaborateurs, le complexe tournera dès l’année prochaine avec plus de 3000 agents. Il doit donc tourner H24. Le groupe Cevital, qui aspire à devenir le 1er exportateur du pays hors hydrocarbures, compte s’impliquer davantage dans la région de Sétif, vivier de grands bâtisseurs. Qu’il me soit permis de rendre un vibrant hommage au wali de Sétif , qui n’a ménagé aucun effort pour nous accompagner dans la réalisation de ce complexe, une acquisition et une fierté pour l’Algérie entière. Les facilités rencontrées au niveau des Hauts-Plateaux sacralisant le travail nous encouragent à réaliser un gigantesque centre commercial et une usine de préfabriqué», souligne le patron de Cevital qui n’a pas manqué d’exposer les différents projets d’un groupe employant actuellement plus de 12 000 agents. En prenant la parole, le représentant de Samsung a tenu à préciser que la fiabilité et la qualité du produit de l’usine de Sétif sont identiques à celles des autres sites de la firme dont le produit représente, dit-t-il, 10% du PIB de l’économie coréenne.

Categorie(s): economie

Auteur(s): Kamel Beniaiche

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..