Inauguré par le ministre de la santé : le nouvel hôpital partiellement opérationnel

Elwatan; le Mardi 25 Decembre 2012
73094


Récemment inauguré par le ministre de la Santé, le nouvel hôpital de 240 lits de Chlef est presque au point mort. Seul le service d’urologie  y  a été  transféré, les autres le seront progressivement, a-t-on appris auprès d’une source hospitalière, qui explique ce retard par l’absence d’un budget de fonctionnement. D’ailleurs, l’absence de fonds contraint la direction de l’établissement à solliciter l’aide d’autres hôpitaux pour face à certaines dépenses nécessaires. L’autre difficulté rencontrée a trait à l’encadrement médical, dont le nombre est jugé insuffisant par rapport aux besoins des différents services. Sur ce plan, le wali de Chlef s’est engagé, rappelons-le, à mettre tous les moyens pour l’accueil des médecins  spécialistes.

Il a, notamment, annoncé l’octroi de 50 logements sociaux pour cette catégorie de praticiens en plus des 20 logements de fonctions construits à l’intérieur de l’hôpital. Par ce geste, il voulait surtout obtenir du ministre de la Santé (en visite dans la région) son aval pour la promotion de cet établissement en CHU. Cependant, cette question  est  loin d’être réglée, comme l’a laissé entendre le premier responsable du secteur. «Il  va falloir satisfaire certains critères essentiels, comme la création d’une faculté de médecine et  la disponibilité de l’encadrement médical», a affirmé M. Abdelaziz Ziari, lors de ses entretiens avec les autorités locales. Néanmoins, il a promis d’envoyer un premier groupe de spécialistes dès le mois de juin prochain, date de sortie d’une nouvelle promotion de cette catégorie de personnels de la santé publique.                    

Categorie(s): chlef

Auteur(s): Ahmed Yechkour

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..