Indices

Elwatan; le Dimanche 16 Mai 2010
1


- Le constructeur automobile Toyota projetait de mener une campagne pour discréditer deux témoins-clés auditionnés par le Congrès américain à propos des problèmes d'accélération inopinée rencontrés sur des voitures de la marque japonaise, rapportait hier The Washington Post. Toyota a dû rappeler ces derniers mois 10 millions de véhicules dans le monde, dont la majorité aux Etats-Unis, en raison d'une série de problèmes techniques. Citant des documents fournis par une commission de la Chambre des représentants qui enquête sur le constructeur automobile japonais, The Washington Post indique que Toyota comptait porter atteinte publiquement à la crédibilité de Sean Kane, membre d'un cabinet de recherche sur la sécurité des consommateurs, et de David Gilbert, un expert en électronique automobile.

- L'ambitieuse réforme de la régulation de Wall Street, première priorité législative du président Barack Obama, aborde sa dernière ligne droite au Sénat, avec un possible vote final dès mercredi sur ce plan destiné à éviter la répétition de la crise financière de 2008. Hier, dans son allocution hebdomadaire, Barack Obama a une nouvelle fois «exhorté» le Sénat à adopter le texte «le plus vite possible», insistant sur le fait que chaque Américain est concerné par les changements proposés. «Vous êtes concernés si vous avez un jour été traité injustement par une entreprise de cartes de crédit, trompé par des pages et des pages (de contrats) écrits en petits caractères, ou si vous vous êtes retrouvé à payer des pénalités dont vous n'aviez pas entendu parler auparavant», a-t-il dit. Le texte, qui prévoit notamment la création d'un organisme de protection du consommateur financier au sein de la Banque centrale ou encore une meilleure supervision du marché des produits dérivés, est débattu devant le Sénat depuis fin avril.

- L'Allemagne envisage de présenter prochainement à l'Union européenne un plan européen concerté de réduction des déficits dans la zone euro, affirme l'hebdomadaire allemand Der Spiegel. «Le gouvernement allemand veut présenter sous peu une initiative en faveur d'un plan européen concerté de réduction des déficits dans la zone euro, pour rétablir la confiance écornée dans la monnaie commune», écrit le Spiegelonline. Cette idée devrait être défendue par le ministre des Finances, lors «d'une des prochaines réunions de l'Eurogroupe», ajoute l'article. Le prochain rendez-vous est actuellement fixé pour lundi à Bruxelles.

Categorie(s): economie

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..