Industrie automobile : une trentaine d’entreprises sous-traitantes retenues

Elwatan; le Mercredi 19 Decembre 2012
1


Ces PME privées, spécialisées dans la fabrication des composants, éléments et pièces de  rechange utilisés dans le machinisme agricole et l’automobile, bénéficieront «d’une mise à niveau financière et technique en Algérie et à l’étranger avec l’aide de l’expertise étrangère», a déclaré hier le ministre, cité par l’APS, en marge de la cérémonie de remise du prix algérien de la qualité.

Le développement de la sous-traitance dans la mécanique – autour de l’usine de Constantine qui fabrique des tracteurs sous la marque américaine Massey Ferguson ou de la future usine Renault – vise à limiter la facture des importations, a ajouté M. Rahmani. Au programme, des formations dans le domaine de la mécanique seront prévues au niveau des usines et des entreprises de sous-traitance, selon le ministre. En outre, «des centres de formation seront dédiés à l’apprentissage de la mécanique, et de l’automobile en particulier, où des jeunes seront formés par des experts étrangers sur les technologies et le savoir-faire», a-t-il indiqué.

A en croire le ministre, l’Algérie s’est dotée d’une stratégie de relance de son industrie mécanique «filière par filière».Une démarche qui, toujours selon le ministre, aura un impact positif sur la création d’emploi et le transfert du savoir-faire industriel. Alors que le projet algéro-américain de fabrication de tracteurs à Constantine est entré en production lundi dernier, il est prévu que le constructeur automobile Renault signe, aujourd’hui, l’accord lui permettant d’installer une usine de montage, à l’occasion de la visite en Algérie du président français, François Hollande.

 

Categorie(s): economie

Auteur(s): Hocine Lamriben

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..