Infos dernière

Elwatan; le Mardi 18 Mai 2010
1


-Liberté de la presse :
Obama promulgue
une loi en hommage à Daniel Pearl


Le président américain, Barack Obama, a promulgué hier une loi sur la liberté de la presse baptisée du nom de Daniel Pearl, en présence de la famille du journaliste américain assassiné au Pakistan en 2002, a constaté un journaliste de l'AFP. Lors d'une courte cérémonie dans le bureau ovale, M. Obama a signé cette loi qui requiert du département d'Etat qu'il détaille davantage, dans son rapport annuel sur les droits de l'homme, l'état de la liberté de la presse dans le monde entier et désigne les pays qui y portent atteinte. Cette loi «envoie un message fort sur nos valeurs essentielles relatives à la liberté de la presse», a affirmé M. Obama, entouré de la famille de Daniel Pearl : ses parents, ses deux sœurs, sa veuve Mariane et leur petit garçon de sept ans, né trois mois après l'assassinat du reporter. Daniel Pearl dirigeait le bureau du Wall Street Journal pour l'Asie du Sud. Il a été enlevé en janvier 2002 à Karachi, où il tentait d'entrer en contact avec des militants islamistes. Sa décapitation a été filmée et diffusée sur des sites islamistes.

- Réfugiés :
Le nombre de déplacés
est de 6,8 millions
en 2009

Le nombre de personnes déplacées ne cesse de croître ces dernières années, 2009 en comptant quelque 6,8 millions de plus que l'année précédente, souligne un rapport publié hier par l'Observatoire des situations de déplacements internes (IDMC). Au total, 27,1 millions de personnes dans le monde ont été contraintes de quitter leur foyer pour trouver refuge dans une autre région de leur pays en raison de conflits, violences et de la pauvreté, selon le document de l'organisation basée à Genève. «Ce chiffre impressionnant est le plus élevé depuis le milieu des années 1990», relève-t-il. En 2008, le nombre de nouveaux déplacés était de 4,6 millions de personnes tandis qu'il atteignait 3,7 millions de personnes l'année auparavant. En 2009, neuf déplacements sur dix ont été enregistrés dans huit pays : le Pakistan, la République démocratique du Congo (RDC), le Soudan, la Somalie, les Philippines, la Colombie, le Sri Lanka et l'Ethiopie. En RDC, près d'un million de personnes ont ainsi été nouvellement déplacées en 2009, souligne encore l'IDMC.

- Bébés congelés :
La Française est sortie de prison

La Française Véronique Courjault, condamnée en 2009 pour infanticides à huit ans de prison après la découverte par son mari de bébés congelés dans leur domicile, a été remise en liberté après près de quatre ans derrière les barreaux, a indiqué hier son avocate. Aujourd'hui âgée de 42 ans et mère de deux garçons de 13 et 15 ans, Mme Courjault, qui était détenue à Orléans (centre), a purgé, avec la détention préventive, près de la moitié de sa peine. Elle avait été incarcérée en octobre 2006. L'affaire des «bébés congelés» avait eu un grand retentissement après que le mari Jean-Louis Courjault, qui vivait avec sa famille en Corée du Sud, eut découvert en juillet 2006 les corps de deux bébés dans le congélateur de leur maison à Séoul.

L'affaire avait également mis en exergue la question du déni de grossesse. Le couple avait d'abord nié «être les parents», mais avait ensuite été confondu par les tests ADN. Le mari avait finalement été mis hors de cause après avoir été dans un premier temps inculpé pour «complicité d'assassinats». Sa femme avait toujours dit qu'«il n'était pas au courant». Après un long déni, elle avait reconnu trois infanticides : le premier en 1999 en France, les deux autres sur deux bébés nés en septembre 2002 et décembre 2003 à Séoul.

Categorie(s): actualité

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..