Infos dernière

Elwatan; le Mercredi 19 Mai 2010
1


-Béjaïa :
Un réseau de faux-
monnayeurs démantelé

Quatre personnes ont été présentées, ce dimanche, devant le procureur de la République près la cour de Béjaïa qui les a entendues dans une affaire de faux billets. Conduit vers le juge d'instruction avec demande d'ouverture d'une instruction préliminaire et mandat de dépôt, le groupe sera finalement auditionné au cours de la semaine prochaine, apprenons-nous auprès d'une source judiciaire. Ils ont été remis au parquet à l'issue d'une enquête menée par les services de sécurité sur des faits qui remontent à quelques mois. Selon notre source, l'enquête a révélé l'existence d'un atelier de confection de faux billets à l'intérieur du village touristique Capritour, situé sur la RN9, dans la commune de Boukhelifa, à l'entrée de la ville de Tichy. Un employé, au moins, de ce village figure parmi les personnes auditionnées par le parquet et remises en liberté. Leur audition intervient quatre jours après que la Gendarmerie nationale eut intercepté un véhicule dans la ville de Tichy transportant 2,6 millions de dinars en fausses coupures de 1000 DA.

- Boumerdès :
Prison avec sursis
pour les émeutiers
de Zemmouri

Parmi les 17 émeutiers, dont 3 placés sous mandat de dépôt depuis leur interpellation, 10 ont été condamnés, hier, à 8 mois de prison avec sursis, un a écopé de 18 mois de prison avec sursis
assortis d'une amende de
20 000 DA et 5 autres ont bénéficié d'un non-lieu. L'autre accusé, mineur, sera déféré devant un tribunal compétent. Les mis en cause sont poursuivis, entre autres, pour les chefs d'inculpation de «troubles à l'ordre public, attroupement illicite, port d'armes blanches, destruction de biens de l'Etat et atteinte aux agents de l'ordre». A rappeler que le procureur de la République avait requis une peine de 18 mois de prison ferme à l'encontre des 3 personnes placées sous mandat de dépôt et 1 an à l'encontre des 17 autres. Les émeutes avaient éclaté suite à la mort, au mois d'avril dernier, d'un jeune de la région, atteint par balles tirées par un policier au lieudit Sahel, dans la même commune.

- ANP :
Gaïd Salah reçoit Mark Stanhope

Le général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), a reçu hier à Alger le commandant de la Marine royale britannique, l'amiral Mark Stanhope, à l'occasion de la visite officielle qu'il effectue en Algérie. Au cours de cette rencontre, les deux parties ont abordé «l'état de la coopération et les questions d'intérêt commun». Le commandant de la Marine royale britannique se trouve depuis dimanche en Algérie dans le cadre d'une visite officielle de trois jours. Pour sa part, le ministre délégué auprès du ministre de la Défense nationale, Abdelmalek Guenaïzia, a reçu, lundi, le vice-président-directeur général de la société chinoise Norinco, Yang Xiao Qing, et le PDG de la société émiratie Ben Jaber, Saïd Souweidi. Le communiqué du MDN n'a pas précisé l'objet de ces rencontres.

- Recherche scientifique :
Bientôt une université
de sismologie

L'Algérie créera bientôt une université internationale de recherche en sismologie avec un financement des Nations unies, a indiqué, hier, le responsable au ministère algérien de l'Enseignement supérieur, Abdelhafidh Aourag. L'Algérie a accueilli «favorablement» la proposition de l'ONU de créer cette université, a précisé M. Aourag, directeur général de la recherche scientifique et du développement technologique, selon l'agence APS. Cette université permettra de «réaliser des études approfondies sur le phénomène des tremblements de terre et des tsunamis tout en collectant l'ensemble des données les concernant, en particulier dans la région nord-africaine», qui est mal connue, selon les spécialistes, a ajouté M. Aourag.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): K. M.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..