Infos dernière

Elwatan; le Jeudi 20 Mai 2010
1


-Lynchage d'un égyptien :           
12 personnes inculpées au Liban

Douze personnes ont été inculpées hier pour le lynchage d'un Egyptien, poignardé et pendu à l'aide d'un croc de boucher alors qu'il était soupçonné d'un quadruple meurtre dans une localité libanaise. Le parquet du Mont-Liban a inculpé huit personnes placées en détention et quatre par contumace pour avoir «frappé, poignardé et lynché» Mohammad Moslem dans la localité de Ketermaya (sud-est de Beyrouth). Le 29 avril, l'Egyptien de 38 ans avait été poignardé à mort avant d'être pendu à l'aide d'un croc de boucher par une foule déchaînée. Il venait d'arriver sur les lieux de la reconstitution du meurtre d'un couple et de leurs deux petites filles, âgées de sept et neuf ans, retrouvés poignardés en leur domicile la veille à Ketermaya. Le lynchage, dont les images crues ont été diffusées par les télévisions locales, a soulevé une vague de condamnations dans le pays. 

- France :
Vers l’interdiction du port du voile intégral   

Après un an de controverse, le gouvernement français a adopté hier un projet de loi sur l'interdiction du voile islamique intégral dans l'espace public, en dépit des réserves des juristes et du malaise des musulmans sur ce texte qui passera au Parlement en juillet. «Dans cette affaire, le gouvernement emprunte, en conscience, un chemin exigeant, mais un chemin juste», a déclaré le président Nicolas Sarkozy à l'occasion de l'examen du texte en Conseil des ministres. La France serait alors le deuxième pays européen après la Belgique à bannir de la rue le port du voile intégral, une pratique ultra-minoritaire qui concerne moins de 2000 femmes en France. Maris ou concubins, obligeant leurs compagnes à se voiler, seront aussitôt passibles d'un an de prison et de 15 000 euros d'amende. Le gouvernement a passé outre l'avis du Conseil d'Etat, la plus haute juridiction administrative du pays, qui recommandait de limiter cette interdiction à certains lieux publics (administrations, transports, etc.) et jugeait une interdiction dans la rue «sans fondement juridique incontestable». 

- Russie :
Deux fillettes jetées
par la fenêtre

Un officier de la marine russe qui avait grièvement blessé deux sœurs jumelles de huit ans en les jetant par une fenêtre du huitième étage d'un immeuble à Moscou a été condamné à neuf ans de prison, a annoncé hier le comité d'enquête du parquet militaire russe. Cet homme âgé de 31 ans a été reconnu coupable de «tentative de meurtre de personnes n'ayant pas les moyens de se défendre», a précisé le ministère public dans un bref communiqué. L'officier, concubin de la mère des jumelles, était en état d'ébriété au moment des faits survenus le 12 novembre 2009. Les victimes avaient été hospitalisées dans un état très grave avec des fractures multiples et des blessures aux organes vitaux. Après avoir commis son forfait, l'homme avait envoyé avec son téléphone portable un SMS à la mère des enfants : «Tu peux dire adieu à Dacha et Katia», les deux jumelles, selon le comité d'enquête.    

- Hotmail :
L'envoi de pièces jointes facilité      

Le géant de l’informatique Microsoft a annoncé un rafraîchissement de sa messagerie gratuite Hotmail, la plus grande au monde avec 360 millions d'utilisateurs, qui pourront désormais envoyer des pièces jointes plus lourdes et «chatter» en temps réel. Hotmail se dote aussi d'une fonction de messagerie instantanée: «Tout à côté de la boîte de réception, vous voyez vos amis, et s'ils sont en ligne, vous pouvez leur envoyer des messages». Microsoft a aussi ajouté une nouvelle sécurité : la fourniture d'un mot de passe à usage unique, qui pourra être reçu par texto sur téléphone portable, lorsqu'on accède à un compte Hotmail sur un ordinateur public.

Categorie(s): actualité

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..