Insécurité à Bouira : Les agressions en hausse

Elwatan; le Samedi 2 Avril 2011
57085


Le citoyen n’est plus en sécurité dans la wilaya de Bouira, telle est la sentence qui revient sur les lèvres des habitants de la région à chaque fois que ceux-ci émettent un quelconque avis sur la situation sécuritaire régnant ces derniers mois dans les différents quartiers de la wilaya. Ainsi, les résidants des diverses cités du chef-lieu de wilaya vivent dans des conditions de sécurité pour le moins inquiétantes, particulièrement après les évènements de janvier dernier qui avaient émaillé de nombreuses régions du pays. Dans  la ville de Bouira, c’est le règne de bandes de délinquants qui s’acharnent sur des personnes sans défense s’aventurant sur leur territoire. Preuve en est des exemples de plusieurs actes d’agression, parfois à l’arme blanche, signalés en divers endroits.

A la gare routière de la ville, il ne se passe pas un jour sans que l’on n’enregistre un fait du genre. Tout récemment, des individus munis de toutes sortes d’armes, se sont attaqués à une structure hôtelière connue dans la région. A l’appel du propriétaire de l’établissement, selon des sources fiables, les services de sécurité ont intervenu sur les lieux où ils ont eu du mal à maîtriser la situation. Un énergumène, en état d’ébriété, avait même blessé un officier de police au moyen d’une arme blanche.

Inquiétude des citoyens

Ce dernier a été évacué en urgence vers l’hôpital. Devant ce nouveau phénomène d’agressions qui a tendance à se répandre dangereusement, les citoyens ne cachent plus leur inquiétude, conjuguée à une certaine absence de l’Etat. S’il est vrai, comme le sous-entendait un officier de police requérant l’anonymat, que les forces de sécurité ont reçu des instructions pour la retenue et l’apaisement pour diverses raisons, il n’en est pas moins que des abus du genre à faire régner la terreur doivent être réprimés impérativement. Cette violence physique a atteint même les campus universitaires, et celui de Bouira n’en est pas épargné. Il y a quelques jours, une bagarre entre étudiants avait éclaté et des armes blanches, dont des barres de fer, ont été utilisées. De graves blessures ont été engendrées à des étudiants dont cinq ont été évacués vers l’hôpital.

En dénonçant ce fait gravissime, la communauté estudiantine s’est indignée contre la recrudescence de tels actes de violence en milieu universitaire. Comme si cela ne suffisait pas, des vols en tous genres ont atteint, eux aussi, un seuil alarmant dans les quartiers de la ville de Bouira. Le dernier communiqué de la cellule de communication de la sûreté de wilaya a fait d’ailleurs cas de cette escalade, dans cet autre phénomène de méfaits, qui dépassent de simples faits divers. D’ailleurs, deux jeunes mineurs ont été présentés dernièrement devant la justice pour vol par effraction. Une pharmacie avait été visitée par des voleurs en prenant une assez forte somme d’argent et une quantité importante de médicaments.

A Sour El-Ghozlane, des vols et des agressions ont été enregistrés, notamment dans le quartier jouxtant la caserne. Les citoyens ne cessent de faire part de leur inquiétude face à ce phénomène et à la passivité des autorités concernées.                         
 

Categorie(s): bouira

Auteur(s): Amar Fedjkhi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..