International des années 1960 : Hamid Belkaïm enterré à Chlef

Elwatan; le Dimanche 23 Decembre 2012
73022


Il était hospitalisé depuis un mois à cause d’une maladie grave, mais la triste nouvelle est tombée vendredi après-midi, plongeant sa famille et le monde sportif dans le deuil. Il a été brutalement fauché par la mort, lui qui ne se plaignait jamais de problèmes de santé, malgré le mal qui le rongeait depuis un certain temps.

Celui qu’on surnommait l’artiste du ballon rond avec ses feintes et dribbles déroutants, est donc parti sur la pointe des pieds. Il a été inhumé hier au cimetière de Sidi Ameur, à Chlef, en présence d’une foule nombreuse, composée de dirigeants sportifs, d’anciens joueurs et de simples citoyens. On notait la présence notamment d’anciens joueurs de l’ASO, tels que Hammouni, Bouhala, Selguia, Meksi, Bekakcha, Meghraoui, ainsi que de représentants de clubs Algérois, où le défunt avait évolué de 1966 à 1970.

L’ex-entraîneur de l’EN, Mahieddine Khalef, et l’ancien joueur de la JSK, El Koli, ont quant à eux contacté le fils du disparu pour lui présenter leurs condoléances. Rappelons que Hamid Belkaïm a joué de 1962 à 1965 à l’ASO, puis de 1966 à 1968 au HAC, avant de porter les couleurs de la JSEB de 1968 à 1970.C’était un joueur polyvalent qui évoluait en défense et en milieu du terrain, ce qui lui a valu d’être retenu en équipe nationale militaire, puis celle de la police aux cotés de Lalmas, Kalem, Achour et Abrouk.

Il a aussi disputé une Coupe du monde militaire sous la direction du coach Ahmed Arab. «En plus de son talent sur le terrain, Hamid Belkaïm était également très respecté à Chlef et ailleurs pour ses qualités humaines», a indiqué en guise d’hommage son ex-coéquipier à l’ASO, Abdallah Hammouni. En cette pénible circonstance, la rédaction sportive d’El Watan présente ses sincères condoléances à la famille et aux proches du défunt.
 

Categorie(s): sports

Auteur(s): Ahmed Yechkour

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..