Invasion de criquets : Près de 3 00 hectares de terres menacés

Elwatan; le Mardi 18 Mai 2010
1

La station régionale de la protection des plantes de Mansourah a révélé que des essaims de criquets, provenant du Maroc, se sont introduits dans la partie ouest du pays, tout en incitant à lutter rapidement contre ces acridiens pour les empêcher de se déplacer sur le reste du pays.
Selon nos informations, dès le 5 avril, date de la découverte de cette «intrusion», la station en question, en collaboration avec les services de la direction de l’Agriculture et celle des Forêts, ont réussi à «soigner» plus de 100 hectares dans les communes de Sidi Medjahed, Fillaoucène, Sidi Abdelli et Aïn Nehala et sauver 257 autres hectares déjà touchés par les criquets, dans la région d’El Aricha et d’El Gor, au Sud de la wilaya. Les spécialistes expliquent cette invasion par les dernières fortes pluies «favorables» à cette migration. Les mêmes sources ajoutent que l’Institut national de la protection des plantes a mobilisé cinq équipes avec des moyens efficaces pour «sauver plus de 4 000 hectares menacés par ces criquets».
Pour informations, ces derniers se déplacent à une vitesse vertigineuse. Ce qui ne met pas à l’abri la wilaya de Sidi Bel Abbès, limitrophe de Tlemcen. «Le fait de nous être pris à temps a évité une catastrophe. Aujourd’hui, nous pouvons dire que nous maîtrisons ce phénomène, mais la prévention nous incite à être toujours aux aguets», concluent les mêmes sources.

Categorie(s): tlemcen

Auteur(s): C. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..