Islam Slimani. Attaquant des Verts : «L’important c’est d’être à la CAN dès ce soir»

Elwatan; le Mercredi 15 Octobre 2014
89684


- Le coach vous a ménagé, samedi dernier face au Malawi, à cause d’une légère blessure. Aujourd’hui, êtes-vous prêt à reprendre votre place ?

Tout va pour le mieux et je suis à la disposition de l’entraîneur. Je me sens prêt à reprendre ma place, mais le dernier mot revient au coach. Tout va pour le mieux, je tiens à rassurer tout le monde. Je suis d’attaque pour ce match, j’espère donc que je jouerai d’entrée et je ferai de mon mieux pour marquer.

- Avec trois victoires de suite, à la veille de cette manche retour face au Malawi, on peut dire qu’il n’y a pas vraiment de suspense concernant la qualification pour la prochaine CAN…

C’est vrai qu’après ce parcours et ces trois victoires, on peut dire qu’on a fait un très grand pas vers la qualification. Mais officiellement, ce n’est pas encore fait. Tant qu’il nous reste à gagner un autre match, la pression est toujours là. Il faudra donc chercher cette victoire, ce soir face au Malawi, pour dire qu’on sera présents au Maroc. Et le plus tôt serait le mieux.

- Au vu du match aller et des conditions de cette joute retour, peut-on dire que cette confrontation face au Malawi devrait être une simple formalité ?

A mon sens, c’est tout à fait le contraire ! Notre adversaire n’a plus rien à perdre et il fera tout pour créer la surprise à Blida et rester en course pour la qualification. C’est dire que ce match retour s’annonce plus difficile que celui de l’aller. Il faudra vraiment être vigilants.

- Vous avez tout de même des atouts à faire valoir…

C’est évident. On jouera chez nous, dans notre jardin fétiche et devant notre public, sans oublier les conditions climatiques. Tout cela ne peut être qu’à notre avantage, en sus de la motivation du moment : on veut décrocher cette qualification le plus tôt possible. En plus, c’est vraiment très spécial de jouer à Blida.

- Ce sont des défenseurs qui ont offert aux Verts leur deux derniers succès, cela voudrait-il dire qu’il y a un problème en attaque ?

Que ce soit un attaquant ou un défenseur, le but dans un match officiel est de le gagner quel que soit celui qui marque. Je ne vois donc pas pourquoi on évoque un problème de l’attaque, juste parce que des défenseurs, qui font partie de l’équipe de surcroît, ont marqué !
Vous-même vous êtes muet depuis trois mois, depuis le Mondial brésilien et ce match face à la Russie…
Trois matchs sans marquer ne veut pas dire que je suis muet ou qu’il y ait un quelconque problème. J’aurais été de votre avis si je ne marquais pas en club en trois matchs de suite, mais ce n’est pas le cas lorsqu’il s’agit de la sélection, où l’on dispute en moyenne un à deux matchs tous les deux mois.

- Le nouvel entraîneur avait déclaré qu’il y avait encore du travail à faire pour améliorer le rendement, notamment après la prestation de l’équipe en seconde période lors du match face au Malawi. Pensez-vous que les choses vont dans le bon sens dans ce domaine ?

Vous savez, le coach est nouveau et c’est tout à fait logique qu’on ait besoin de temps pour s’adapter à sa méthode et à sa philosophie de jeu, qui est différente de celle de son prédécesseur. Il ne faut pas oublier aussi que ce n’est là que le deuxième stage que Gourcuff dirige. On commence à adhérer à sa méthode de travail. Avec quelques matchs et surtout des succès, les choses vont s’améliorer inévitablement.

- Un mot sur cette histoire de report probable de la CAN...

Je n’ai rien à dire à ce sujet. Cela concerne la CAF et le Maroc, qui sont les organisateurs du tournoi. Pour nous, ce qui importe, c’est de nous qualifier à la CAN dès ce soir.

Categorie(s): sports

Auteur(s): Tarek Aït Sellamet

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..