Jean-Pierre Elkabbach. Journaliste : «Oran est dans ma mémoire»

Elwatan; le Jeudi 27 Decembre 2012
73148


«Je suis toujours resté fidèle à l’Algérie et à Oran, ma ville natale, qui m’a fait ‘‘citoyen d’honneur’’. Je viens deux à trois fois par an,
je retourne sur la tombe de mon père, au lycée Pasteur, sur la place d’Armes… Pas un jour ne se passe sans que je pense à Oran, sans que les images de la ville ne défilent dans ma tête.»

Categorie(s): culture

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..