Journée de sensibilisation sur le secourisme

Elwatan; le Samedi 11 Octobre 2014
1


Or, actuellement l’on ne sauve qu’1% des victimes d’une attaque cardiaque. La culture de l’assistance humaine d’une personne en danger fait défaut chez nous à cause du manque de moyens et du peu d’intérêt accordé à la formation aux premiers secours. Nous avons formé 1000 secouristes depuis 3 ans dans la wilaya de Tizi Ouzou. Cela reste insuffisant. Notre objectif est de former 10% de la population», c’est ce qu’a indiqué Ali Kheddam, responsable de la formation au CRA de Tizi Ouzou (Croissant rouge algérien), lors d’une journée de sensibilisation organisée, samedi dernier, par l’Association des cardiopathes «Assirem» de la wilaya, à l’occasion de ses 18 ans d’activité. L’assistance composée de d’adhérents, de malades cardiopathes et leurs familles ont eu droit aux explications de l’orateur sur le geste salvateur qu’il faudra faire devant une victime d’attaque car diaque, afin, justement, de la maintenir en vie avant l’arrivée des services médicaux. 

Categorie(s): tiziouzou

Auteur(s): Farid Guellil

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..