JS Kabylie. Les Canaris renouent avec la victoire

Elwatan; le Lundi 6 Fevrier 2012
1


En effet, la plupart des fans avaient préféré rester chez eux du fait du froid glacial, mais aussi des fortes chutes de neige qui avaient même suggéré le report de la partie. D’ailleurs, même la direction de l’OPOW avait pris le soin de ne pas émettre de billetterie, surtout que la rencontre des U21 a été reportée sine die. Qu’à cela ne tienne, le président qui avait brillé par son absence face au CRB était bien présent au stade, il avait instruit la direction de l’OPOW pour mettre tous les moyens pour dégager la neige sur la pelouse, quitte à abîmer cette dernière. D’ailleurs, on avait même raclé avec la tôle des panneaux publicitaires la poudreuse qui s’était incrustée dans le tapis.

Il ne fallait pas que la rencontre soit reportée. Il fallait profiter au maximum de ces gradins vides pour jouer. Les Kabyles ont réussi l’essentiel, à savoir battre le WAT sur un doublé de Hanifi. Karouf a eu le mérite de protéger son groupe, quitte à sacrifier Hemani et Tedjar devenus la cible des fans. Pour le coach Karouf, ce dernier se retrouve pour la troisième fois de son histoire à la tête de la barre technique, après avoir assuré la transition de Lang et de Saïb et aujourd’hui celle d’Ighil. Il a le mérite de remporter les trois matches qui ont suivi, comme ce fut le cas hier face au WAT.  

Par ailleurs, la direction n’est pas près de lâcher le morceau, quand bien même elle avait annoncé avant-hier encore à la fin de la rencontre qu’elle maintenait sa décision de partir. En fait, personne n’est dupe, chacun sait que le stratagème a toujours été le même en annonçant le vrai-faux départ. D’ailleurs, dans l’entretien accordé à la radio locale, le premier responsable du club a déclaré qu’avant de partir, il allait organiser une assemblée générale pour rendre les comptes des deux mois restants de l’exercice 2011 du CSA, alors que chacun sait qu’un exercice comptable court sur une année et non sur deux mois, et ce, même dans le cas d’un dépôt de bilan.

Outre l’AG du CSA, il prévoit aussi une autre assemblée, celle de la SSPA non sans annoncer que le capital social de cette dernière serait désormais de l’ordre de plus de 83 milliards de centimes, sans pour autant indiquer comment ni par qui s’est effectuée cette évaluation. Ainsi, pour lui, celui qui veut prendre le club devra mettre la main dans son sac d’argent et venir avec plus 42 de milliards pour être actionnaire majoritaire. Reste seulement à savoir également quand procédera-t-on à l’ouverture de ce capital qui doit être en principe public tel qu’énoncé par la réglementation. Autant de questions qui mettront beaucoup de temps pour trouver des réponses.

 

Categorie(s): sports

Auteur(s): Mohamed Rachid

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..