Kabylie en bref

Elwatan; le Mardi 11 Mai 2010
1


-Boudouaou : Insécurité aux alentours de la faculté de droit

Les étudiantes de la faculté de droit de Boudouaou et les résidentes de la cité universitaire mitoyenne au campus se plaignent des agressions répétitives de la part de délinquants dont elles sont victimes à l’extérieur de l’enceinte universitaire. «Les voyous qui hantent les lieux nous embêtent et lorsque nous les ignorons ils s’en prennent à nous physiquement», nous ont dit les étudiantes. Une d’entre elles affirme avoir été agressée physiquement par un délinquant. «Il (l’agresseur) s’en est pris à moi physiquement après lui avoir interdit de me toucher aux cheveux. Je ne sais pas ce qu’il m’aurait fait si l’agent de sécurité en poste à la loge de la résidence universitaire n’était pas intervenu», nous a-t-elle dit.

Outre les agressions physiques et verbales, les universitaires sont victimes de vols. «Au début de l’année universitaire en cours, on a volé à ma fille, étudiante en sciences juridiques, son sac à main juste devant le portail d’entrée de la faculté. Tous ses objets personnels se trouvaient dedans, y compris son téléphone portable», regrette une dame habitant Boumerdès. Plusieurs étudiantes ayant échappé, fort heureusement, à ces violences physiques et verbales témoignent toutefois avoir vu leurs collègues en faire les frais. Cette situation d’insécurité sème un climat de peur et de terreur parmi les filles de la communauté universitaire à Boudouaou.

Les jeunes filles se plaignent également des visites indésirables des agents de sécurités dans leurs chambres : «Ils s’introduisent dans nos chambres et fouillent nos casiers prétendant prévenir ainsi l’usage de résistances électriques, qui sont interdites par la direction», nous disent des filles qui résident dans cette cité.

Categorie(s): actu kabylie

Auteur(s): Yacine Omar

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..