Kasma du FLN. Discorde autour de la tête de liste

Elwatan; le Jeudi 9 Fevrier 2012
1


La manière de faire d’une aile de la Kasma qui voulait imposer par allégeance Abderahmane Belayat comme tête d’une liste composée de 53 candidats, dont 20 femmes, en est la cause. «L’ère du parachutage d’en haut et de l’allégeance des vieux apparatchiks qui n’ont apparemment pas l’intention de remettre le témoin, est révolu. Les gens qui veulent nous imposer Belayat ont la mémoire courte. Avec un tel procédé, ils effacent  d’un trait l’amère expérience de Salah Goudjil imposée par la direction du parti.

Il faut dire que  cet  élu n’a rien fait pour Sétif,  qui l’a pourtant adopté», diront certains militants de la Kasma, qui voient en cette manière de faire un moyen de pression afin de forcer la main à la direction pour la mettre devant le  fait accompli. «Avec une telle approche, le parti va tout droit vers une cuisante défaite, sachant que les électeurs exigent  non seulement de nouvelles têtes mais des élus de proximité et non des fonctionnaires de la politique. Au lieu de proposer des jeunes, on met la main dans les archives», martèlent nos interlocuteurs.                   

Categorie(s): setif

Auteur(s): Kamel Beniaiche

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..