L’avertissement des dermatologues

Elwatan; le Mercredi 4 Mars 2009
1

Le professeur Benkaïdali, chef de service dermatologie au CHU Mustapha (Alger), explique, d'emblée, qu'il y a des dermatoses d'origine infectieuse et des dermatoses d'origine allergique. «Des allergies d'origine vestimentaire existent», affirme-t-il.
Ces allergies peuvent provenir des vêtements de corps, des sous-vêtements, des chaussettes et chaussures ou encore du linge synthétique. Il y a des mélanges de matières pour faire un tissu ou une chaussure, étant donné que le marché mondial a évolué. Le médecin conseille le port de vêtements ou de tissu à base de coton le moins allergisant. «Quand il s'agit de gens qui ont déjà un terrain allergique comme ceux qui souffrent de rhinite allergique ou d’eczéma, là on conseille le port de vêtements qui ne soient pas à base de matières synthétiques et nous préconisons le port de vêtements à base de fil et de coton», ajoute le professeur rencontré au CHU Mustapha. «Pour les chaussures, on voit de plus en plus maintenant de gens qui portent des chaussures avec des mélanges de matières synthétiques et des gens qui portent des chaussures fermées, avec, en plus, des chaussettes en synthétique.

Alors pour ceux qui transpirent énormément au niveau du pied, et qui ne se lavent pas régulièrement les pieds, il y a donc un milieu favorable pour le développement de certains parasites comme les champignons qu'on appelle les mycoses. En outre, il faut éviter de mettre les chaussettes avant de se sécher les pieds», explique notre interlocuteur. Selon lui, les matières mises en cause sont le synthétique, l'acrylique et le nylon. «Nous conseillons de porter des chaussettes en coton ou en fil. Pour les sous-vêtements, on préconise le port de vêtements larges et en coton ou en fil. Pour les sujets allergiques, ils ne doivent pas porter beaucoup de vêtements trop chauds comme la laine car l'excès de transpiration favorise ces allergies et l'apparition de ces mycoses», insiste le chef de service dermato.

Pour les chaussures, préconise le professeur, les gens doivent mettre en été des chaussures semi aérées ou aérées, qu'ils évitent les chaussures fermées. Et d'ajouter : «Je m'adresse aux plus jeunes et à notre jeunesse que, malheureusement, nous voyons, porter des trainings fermés pendant 12 heures d'affilée. Il faut que les gens apprennent à enlever leurs chaussures, à les laisser s'aérer, se laver les pieds avec du savon ordinaire (savon de Marseille). Il faut que les gens ne portent pas de chaussures fermées. Les gens qui transpirent énormément peuvent porter des claquettes et des sandales semi aérées. Pour les gens qui font des ablutions répétées, il faut se sécher les pieds avant de mettre les chaussettes pour éviter l'apparition de ces microbes.»

Interrogé sur l'origine de ces vêtements et chaussures en synthétique, le professeur rétorque : «Les gens portent n'importe quoi maintenant. Le monde est devenu un petit village. Tout produit provenant de n'importe quel pays peut provoquer une maladie.» Ainsi, des conseils de taille s'imposent : se laver, porter des chaussures en cuir et aérées, éviter la transpiration et le synthétique. La prise de conscience du consommateur et sa vigilance sont le seul remède pour éviter les maladies allergisantes. Pour les importateurs, l’Etat doit veiller au contrôle de qualité au niveau des douanes.

Categorie(s): enquête

Auteur(s): Mustapha Rachidiou

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..