L'essentiel de la semaine

Elwatan; le Vendredi 1 Avril 2011
1


-Trop facile pour Ahmed Ouyahia

Une veste grise assortie à ses cheveux poivre et sel, une cravate bleue s’accordant avec le décor délavé de l’A3 : mercredi soir, Ahmed Ouyahia, tout sourire, a répondu aux questions non moins délavées de journalistes acquis à sa cause. Dommage, même sur Télé Propagande, le Premier ministre – et le débat – n’aurait rien perdu à un face-à-face avec de plus sévères contradicteurs.

-CAN 2012 : tout n’est pas perdu

Un but inscrit sur penalty par Hassen Yebda à la 7e minute et dimanche, face aux Marocains, voilà les Verts à nouveau en course pour les qualifications à la CAN 2012. Avec quatre points, l’Algérie est désormais ex æquo avec le Maroc, premier du groupe. Mais l’équipe, handicapée par des absences et faible dans son jeu collectif, a encore beaucoup à faire devant la République centrafricaine, la Tanzanie et à nouveau le Maroc.

-Dure semaine pour Sonatrach

Dimanche, le complexe gazier de Skikda, principal pourvoyeur de la raffinerie en eau déminéralisée, est mis à l’arrêt, le débrayage suivi par la majorité des 1000 travailleurs depuis plus de dix jours, ayant perturbé l’approvisionnement. Lundi, on apprend que la plus grande raffinerie d’Algérie ne se fera peut-être pas à Tiaret (dixit Youcef Yousfi), car l’acheminement du brut depuis les ports pourrait revenir trop cher à l’entreprise. Mardi, ses employés de Hassi R’mel entament une grève de la faim (voir pages 5 et 6). Mais que fait Cherouati ?

-La RN24 rouverte à la circulation

Alger-Béjaïa via le littoral, c’est à nouveau possible. La RN24 reliant Tigzirt à Dellys, fermée depuis 1994 après plusieurs attentats commis par les groupes terroristes des maquis de Mizrana, a été rouverte dimanche à la demande de la population locale et des députés, aux yeux desquels la situation sécuritaire ne nécessitait plus une telle mesure.

-Ils plient, ils plient…

Face aux enseignants contractuels, après dix jours de sit-in devant le siège de la présidence de la République, Boubekeur Benbouzid a capitulé : il intègrera sans condition tous les licenciés dans leur spécialité. Dimanche, Rachid Harraoubia, s’est déclaré «ouvert au dialogue» en prévision de la rentrée des étudiants. Djamel Ould Abbès, qui a rencontré mardi les médecins résidents, considère aujourd’hui le problème réglé. Mais pas les résidents qui ont annoncé la poursuite de la grève illimitée.

-Les journalistes réclament un statut

Revendications salariales, révision des échelons, statut… Après les employés de l’APS et les journalistes d’El Moudjahid, hier, nouveau sit-in des journalistes des différentes chaînes de la Radio nationale. A cette contestation se sont joints les journalistes de l’ENTV. Du côté de la presse écrite, un groupe de journalistes a appelé à ce que le 3 mai prochain, Journée mondiale de la liberté de la presse, soit une journée sans journal, pour débattre de la situation du journaliste algérien. 

Categorie(s): 7 jours

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..