L'essentiel de la semaine

Elwatan; le Vendredi 10 Fevrier 2012
1


-Alors que la neige paralyse le pays…

Depuis vendredi dernier, 24 wilayas sont couvertes de neige. Des villages sont complètement isolés. Le gaz butane manque, l’électricité est coupée et des centaines d’axes routiers sont impraticables. La Protection civile fait état de 28 morts en quatre jours, alors que le ministère de l’Intérieur minimise le bilan en déclarant 15 morts. Air Algérie a suspendu tous ses vols. Le transport ferroviaire a quant à lui été sérieusement perturbé. Des écoles ont été fermées et plusieurs universités ont dû reporter les examens.

-… le Conseil des ministres ne pipe pas mot

Réuni mardi dernier sous la présidence de Abdelaziz Bouteflika, le Conseil des ministres n’a pas évoqué la situation de centaines de milliers d’Algériens bloqués par la neige à travers le pays. L’approbation d’un projet d’ordonnance portant loi de finances complémentaire pour 2012 et d’un autre projet d’ordonnance relative à la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme était prioritaire ! 

-Des Coréens pour l’oued El Harrach

Le projet de partenariat public-privé algéro-coréen pour la dépollution et le traitement de l’oued El Harrach a été abordé, lundi dernier, au cours d’un entretien entre le ministre des Ressources en eau et l’ambassadeur de Corée du Sud, Choi Sung-joo. Le projet semble intéresser les deux parties.

-Encore plus de députés

Ils sont tellement efficaces qu’il est nécessaire d’augmenter leur nombre. Le nombre de députés à l’APN passera de 389 à 462 lors des élections législatives prévues en mai. Un projet d’ordonnance, amendant un texte de loi datant de mars 1997 déterminant les circonscriptions électorales et le nombre de sièges à pourvoir au Parlement, a été adopté cette semaine.

-Ça a bougé à Bougie

Une secousse tellurique de magnitude 3,1 sur l’échelle ouverte de Richter a eu lieu dimanche dans la wilaya de Béjaïa. L’épicentre du tremblement de terre a été localisé à 2 km au sud-ouest de Seddouk.

-Kamel Karbouz nous quitte

L’acteur et comédien Kamel Karbouz est décédé à 66 ans, mercredi matin, à son domicile suite à un malaise. Le défunt a été enterré à Annaba. Kamel Karbouz est connu par ses pièces théâtrales et ses séries télévisées telles Aasab wa Awtar et Mani Mani. Il a occupé le poste de directeur du Théâtre régional de Annaba de 1996 à 1998.

Categorie(s): actualité

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..