L'essentiel de la semaine

Elwatan; le Vendredi 28 Decembre 2012
1


-Vaccins dangereux, selon une source interne de l’Institut Pasteur d’Algérie

Un lot de 400 000 doses de vaccins pour enfants, pouvant provoquer des préjudices à des milliers d’entre eux, serait en circulation, selon une source interne de l’Institut Pasteur d’Algérie. La source, citée par le Jeune indépendant, affirme que le lot a été libéré en octobre dernier malgré les réserves émises par le service d’assurance. La non-conformité du vaccin résulterait d’un important défaut de la chaîne de froid lors de l’acheminement depuis le fournisseur en Corée jusqu’en Algérie.

-Incendie de la Grande-Poste : enquête ouverte

Une enquête menée par la police judiciaire de la sûreté de wilaya d’Alger, en collaboration avec les spécialistes du laboratoire scientifique et technique de la police, devra déterminer les origines de l’incendie de la Grande-Poste d’Alger, le 19 décembre dernier, a annoncé mardi le parquet de la cour d’Alger, dans un communiqué.

-Ils ont falsifié des licences de moudjahidine…

Quatorze personnes sont impliquées dans une affaire de falsification de documents administratifs, dont principalement des licences de moudjahidine. L’affaire, traitée par le tribunal correctionnel de la cour d’Alger, remonte à plusieurs mois. Une victime s’était présentée aux forces de l’ordre. L’enquête a permis de révéler un réseau spécialisé dans le trafic et la location de licences de moudjahidine, utiles pour plusieurs activités commerciales.

-Interdits d’entrer dans leur entreprise

Une centaine de travailleurs du Groupe du métro d’Alger-Centre (GMAC) se sont rassemblés dimanche devant le chantier du métro d’Alger, à la place des Martyrs, afin de dénoncer l’interdiction d’accès aux chantiers. En grève illimitée depuis le 21 novembre, désormais interdits d’accès à l’entreprise, ils ont bloqué l’accès aux autres travailleurs. Les grévistes ont signalé plusieurs cas de licenciement abusif.

-Deux enfants morts dans l’explosion d’une bombe à Bouira

Deux enfants ont trouvé la mort, mercredi vers 16h, dans de l’explosion d’une bombe de fabrication artisanale dans la localité Ahl El Regheb, dans la commune de Oued El Berdi, à 20 km au sud de la wilaya de Bouira. Selon des sources sécuritaires locales, les deux frères de 12 et 14 ans étaient de retour des champs d’oliveraies quand l’un d’eux a marché sur l’engin explosif.

-Rebondissement dans l’affaire des pots-de-vin de Sonatrach

Hocine Malti, ancien responsable de Sonatrach, a précisé dans une lettre adressée à des décideurs que le président d’ENI avait reconnu, devant le juge d’instruction en charge du dossier près du parquet de Milan, «avoir versé, au nom de son entreprise, une commission de 32 millions de dollars à un citoyen libyen agissant en qualité d’intermédiaire avec une haute personnalité algérienne».

Categorie(s): actualité

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..