L’inflation s’établit à 5,2% : Les produits agricoles tirent la courbe vers le bas

Elwatan; le Jeudi 20 Mai 2010
1

Le rythme d'inflation en glissement annuel a atteint 5,2% en avril dernier (avril 2010-avril 2009), un taux légèrement en baisse par rapport à celui enregistré en mars avec 5,3%, a indiqué l'Office national des statistiques (ONS), dans un bilan évaluatif, repris hier par l’APS.
L'indice des prix à la consommation a connu une variation de +3,85% durant les quatre premiers mois de l'année en cours, induite essentiellement par les prix des biens alimentaires qui ont augmenté de 4,9% par rapport à la même période de l'année 2009, dont les produits agricoles frais (+2,67%) et les produits alimentaires (+6,81%). A l'exception de la baisse qui a concerné les prix de la pomme de terre (-25,8%), de la viande de poulet (-11,06%), des œufs (-12,27%) et des légumes frais (-2,6%), le reste des produits s'est caractérisé par des hausses dont la plus prononcée a touché le sucre et les produits sucrés (+45,95%), précise l'organisme des statistiques. L'indice des prix a aussi augmenté pour les biens manufacturés à 3% et pour les services à 2,89% au cours des quatre premiers mois de 2010.

De janvier à avril 2010, tous les «produits de consommation du panier», représentatifs de la consommation des ménages ont enregistré des hausses, la plus importante étant celle du groupe «alimentation-boissons» (+4,9%). Par ailleurs, sur le seul mois d'avril, l'indice des prix à la consommation a connu une baisse de 0,9%, comparativement au mois de mars 2010 qui a connu une hausse de (0,8%), précise l’ONS. Les prix des biens alimentaires ont connu une baisse de 2,16%, due essentiellement à la baisse des prix des produits agricoles frais (-4,85%). En revanche, les prix des produits alimentaires industriels ont enregistré une stagnation (+0,07%). Cette évolution à la baisse des prix des produits agricoles frais s'explique par la chute des prix des légumes frais (-7,9%) dont notamment la pomme de terre (-24,5%) et à un degré moindre par les fruits frais (-7%), les poissons frais (-6%) et les œufs avec (-2,5%).

Categorie(s): economie

Auteur(s): R. E.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..