La gazette

Elwatan; le Mercredi 8 Fevrier 2012
1


-Eclairage. Les Ivoiriens ont purement et simplement annulé leur entraînement lundi et se sont contentés d’une balade à Libreville. Pas très chauds à l’idée de se rendre sur le terrain alloué par la CAF et situé très loin de leur lieu d’hébergement, les Eléphants s’étaient rabattus sur le stade Omar Bongo, toujours en travaux. Mais l’enceinte est dépourvue de tout éclairage et ne pouvait décemment accueillir la délégation ivoirienne, désireuse de s’entraîner «à la fraîche» en fin d’après-midi.          

-Superstition. La Zambie continue de s’entraîner à une bonne demi-heure de route de Bata, dans son stade de Machinda. Comme depuis le début, cela lui a bien réussi : on ne change pas une habitude qui gagne. A l’inverse, l’hôtel Plaza, au centre-ville, semble porter la poisse. C’est là que logeait la sélection du Sénégal, rentrée au pays après trois défaites sèches, et où a   emménagé le Soudan pour ses derniers jours avant de jouer son quart de finale, perdu 3-0 face à la Zambie. Le Ghana devait s’y installer lundi soir en vue de sa demi-finale mercredi. Conjurera-t-il le sort ?         

-Javelot. Le gardien titulaire de la Zambie, Kennedy Mweene, a plus d’une corde à son arc. A la fin de chaque entraînement, plutôt que de les porter simplement, il s’amuse à lancer les piquets vers le banc. Il parvient à en planter la plupart, à l’image de javelots.       

Categorie(s): sports

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..