La musique plus forte que la violence aveugle

Elwatan; le Mardi 14 Octobre 2014
89677


Paris
De notre correspondant

La musique plus forte que le terrorisme». C’est le slogan affiché par les concerts de musique qui auront lieu ce mercredi dans de nombreuses grandes capitales du monde en hommage au journaliste américain Daniel Pearl tué par Al Qaîda au Pakistan en 2002 et à toutes les victimes du terrorisme. De grands noms de la musique se succéderont sur les grandes scènes, à New York, Washington, Berlin, Madrid ou à Stockholm... A Paris, c’est à Barbara Hendricks que reviendra l’honneur de chanter contre l’extrémisme et la violence en compagnie d’autres noms connus dans la musique classique et du jazz, comme Hélène Mercier ou Johan Brahms.

Contacté par El Watan, Jean-Paul Dubois, organisateur de l’événement qui se déroulera au siège de la Sacem (équivalent de l’ONDA, en Algérie) à Neuilly-sur-Seine, a estimé que la musique est aussi un moyen pour faire face au terrorisme et aux desseins macabres des terroristes. «Certes, il était plus facile pour nous d’organiser un congrès international sur le terrorisme et des débats interminables sur ce phénomène, mais on a choisi une autre façon d’exprimer notre refus aux violences terroristes» Et d’ajouter : «L’objectif est de tourner le dos à la sinistrose’ambiante qui caractérise la France ces temps-ci et de parler de l’espoir et de la vie par le biais de la musique.»

Hommage à Hervé Gourdel

En plus de la Fondation Daniel Pearl, plusieurs associations de défense de la vie se sont jointes à cette initiative, telles que le mouvement en faveur de la paix et contre le terrorisme. Plusieurs responsables politiques pourraient participer à cette soirée. On évoque même la venue du ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, qui tente d’endiguer le fléau des départs massifs de jeunes Français vers la Syrie et l’Irak pour faire le djihad aux côtés de l’Etat islamique.

Et même si les organisateurs de ce concert sont conscients que la musique ne peut pas arrêter le terrorisme, tous croient qu’elle contribue à aider les gens à continuer à vivre et à ne pas tomber dans la spirale de la peur que crée justement ce fléau mondial.
La soirée musicale intervient un mois à peine après l’assassinat du touriste français Hervé Gourdel en Haute-Kabylie et pour lequel le concert rendra aussi un hommage appuyé. Par ailleurs, une exposition sur les victimes du terrorisme sera également organisée le soir même dans la salle.

Elle rendra hommage à tous les civils tués par les terroristes ainsi qu’à ceux et celles qui sont toujours détenus, comme les jeunes Nigérianes kidnappées par Boko Haram. Daniel Pearl est un journaliste américain né dans l’Etat du New Jersey en 1963. Il a travaillé comme directeur de bureau du magazine Wall Street journal en Inde. Il a été égorgé par des terroristes d’Al Qaîda à Karachi (Pakistan) en 2002 où il effectuait un reportage.

Categorie(s): france-actu

Auteur(s): Yacine Farah

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..