Le chanteur Samir Staïfi n'est plus

Elwatan; le Mercredi 8 Octobre 2014
1


Sa voix puissante aux trémolos chevrotants, tirant sa vigueur de l'immémorial  chant "s'raoui", a servi pendant plus de quarante ans le riche patrimoine  de la chanson sétifienne.         

"El Aâzba Staïfia", son premier grand succès, en 1979, "Khali Ya  Khali","Kahlouchi", "Khatem Sobeï", "Harat Zemmour El Aâlia", "Moulechache",  "Ouaynek Ya Aïn El Fouara" ou encore " Meddi Yeddek lel'Henna", ont  fait danser des générations de jeunes et moins jeunes sétifiens.         

Connu pour son affabilité, sa spontanéité et sa grande disponibilité,  Samir fut, tout au long de sa vie, le digne représentant de la chanson dite  "staïfi", aussi bien en Algérie qu'à l'étranger où il était souvent invité  à se produire.         

Tout récemment encore, il n'hésitait pas à interpréter "a capella",  malgré la maladie, des passages de ses chansons devant l'instance des animateurs  d'émissions artistiques sur les plateaux de télévision.         

Il avait déclaré, lors d'un entretien avec l'APS, en décembre 2005  "la chanson sétifienne, je l'ai toujours servie et je continuerai de la servir  jusqu'à mon dernier souffle".         

Samir Belkheir sera inhumé mercredi après-midi, juste après la prière  du Dohr, au cimetière de Sid-El-Khier à Setif.

Categorie(s): culture

Auteur(s): APS

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..