LE COIN DU REFEREE : Le rêve devient réalité

Elwatan; le Mercredi 20 Novembre 2013
1


Un stade archicomble et tout un peuple derrière les Verts, confirmant son penchant footballistique, mais refusant tout ce qui mène vers la rive du revers, engendrant une terrible pression sur les épaules de ses poulains, une pelouse verte et magnifique et deux équipes nationales pour décrocher leur billet qualificatif pour le pays de la samba, ceci en ce qui concerne les alentours avant les débats. Le décor était ainsi planté. S’agissant d’un match barrage retour, un arbitre d’expérience devrait prendre en compte certains faits comme les motivations de chaque antagoniste, particulièrement les visiteurs, pour endiguer l’antijeu avec les reprises de jeu lentes. Il ne restait pour le quatuor d’officiels sénégalais qu’à prendre place pour s’orienter dans le temps et dans l’espace en gérant cette joute décisive sans laisser de (mauvaises) traces.

Le referee, Badara Diata, commença son match par prendre une bonne option, en faisant sur les contacts et autres duels très attention, montrant qu’il a acquis une grande expérience en distinguant bien les intentions. A l’issue de la première mi-temps, les coéquipiers de Feghouli parurent très crispés et n’arrivaient pas à rentrer dans le match. Pendant ce temps, le referee s’est mis en évidence par sa tactique de placement lui permettant une bonne présence en étalant sa clairvoyance avec un seul carton jaune, qui aurait pu être rouge, infligé à Bougherra et qui était très mérité.

Categorie(s): sports

Auteur(s): Salim Oussaci

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..