Le groupe Ansaru a participé à son enlèvement : Boko Haram détient le prêtre français kidnappé au Cameroun

Elwatan; le Samedi 16 Novembre 2013
1


«Je peux vous confirmer que le prêtre français est aux mains des moujahidine de Jamaât Ahl Al Sunna Li Da’wat Al Jihad (le nom arabe de Boko Haram), qui a mené l’opération en coordination avec Ansaru», a déclaré cette source. Ansaru est une émanation de Boko Haram et a déjà revendiqué dans le passé des enlèvements d’étrangers.
Les déclarations de la source de Boko Haram n’ont pas pu être confirmées. «Les moudjahidine en diront davantage au monde au sujet des otages le moment venu», a ajouté la même source.

Les Etats-Unis ont inscrit, mercredi, Boko Haram et Ansaru sur leur liste noire «terroriste» pour épauler le Nigeria dans sa lutte contre ces organisations accusées d’être liées à AQMI. Selon la source au sein de Boko Haram, «il y a une tentative délibérée des ennemis de l’islam de décrire Jamaât Ahl Al Sunna Li Da’wat Al Jihad comme profondément divisée». «Ce qu’ils ne savent pas ou ignorent, c’est que les deux groupes travaillent ensemble étroitement et que la plupart des opérations des moujahidine sont menées conjointement par des moujahidine des deux groupes», a-t-elle ajouté.
Le gouvernement camerounais avait mis en cause, dès jeudi soir, Boko Haram, qui avait revendiqué l’enlèvement en février d’une famille française – libérée en avril – dans cette même région.

Selon une source policière camerounaise sous couvert de l’anonymat, les services de renseignement camerounais soupçonnaient Boko Haram de planifier des «enlèvements d’Européens» dans l’extrême nord, sans pouvoir identifier les cibles potentielles des ravisseurs. Plusieurs témoignages avaient fait état dès jeudi de la fuite des ravisseurs et du religieux français au Nigeria, après son enlèvement dans la localité de Nguetchewe (environ 700 km au nord-est de Yaoundé), à une trentaine de kilomètres de la frontière. Le prêtre catholique Georges Vandenbeusch travaillait dans la région depuis deux ans et a ignoré les avertissements du gouvernement français. Son kidnapping porte à huit le nombre de Français retenus en otage dans le monde. Boko Haram a déclenché en 2009 une sanglante insurrection à base d’attentats-suicide et d’attaques à l’arme légère dans le nord du Nigeria qui déborde sur les pays voisins, aux frontières notoirement poreuses.

Categorie(s): international

Auteur(s): AFP

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..