Le maire met le feu aux poudres à Oued El Ma

Elwatan; le Mardi 14 Octobre 2014
1


Un projet d’électrification inscrit au profit de 200 foyers de la cité et détourné par la suite au bénéfice de deux locataires, dans le cadre du développement rural ainsi qu’un projet de gaz de ville qui traîne depuis 5 ans seraient à l’origine de la révolte. Mais la goutte qui a fait déborder le vase, nous a-t-on expliqué, serait due aux  propos tenus par le président de l’APC qui en guise de réponse à leurs doléances, aurait rétorqué : «moi je vis à Batna et je n’ai pas de problème d’électricité et de gaz».

Ces propos qui restent à vérifier, seraient les véritables causes de l’impatience des habitants qui en plus du siège de l’APC s’en étaient pris également à un CEM qu’ils ont investi et saccagé selon des témoignages qui nous sont parvenus de la localité. Des jeunes du mouvement associatif du chef-lieu de commune ont intervenu et ont su calmer l’ire des habitants révoltés qui allaient s’en prendre au lycée et à la bibliothèque.

Cette colère ne s’est pas éteinte pour autant puisque le lendemain (hier), les émeutes ont repris de plus belle et les forces locales de l’ordre ont dû faire appel aux renforts. Les informations qui nous parviennent font état d’accrochage entre les éléments de la gendarmerie et les émeutiers et ce, au moment où nous mettons sous presse.

Categorie(s): batna

Auteur(s): Lounes Gribissa

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..