Le Medgaz désormais opérationnel

Elwatan; le Vendredi 1 Avril 2011
1


Cette mise en service intervient ainsi un mois après sa mise en gaz  opérée le 1er mars à Ain Temouchent par le groupe Sonatrach après un long processus d'essais techniques, de sécurité et environnementaux bouclés en novembre 2010. 

D'une longueur de 1.050 km dont 550 km sur le territoire algérien et d'une profondeur marine de plus de 2.000 mètres, cette canalisation permettra  ainsi d'acheminer un volume annuel de 8 milliards de mètres cubes extensibles à 16 milliards de mètres cube sur le moyen terme. 

Réalisé pour un investissement de près d'un milliard d'euros, le Medgaz  prend son départ à partir de la localité côtière de Béni Saf dans la wilaya de Ain Temouchent pour atteindre Almeria au sud de l'Espagne sur un linéaire de 200 km. Il est le troisième gazoduc reliant l'Algérie à l'Europe, après le Transmed  et le GME, auxquels va s'ajouter un quatrième gazoduc, le Galsi, encore en projet, qui devrait fournir du gaz algérien à l'Italie. 

Il s'agit d'un projet international et multidisciplinaire qui ouvre  la voie la plus directe et la plus économique pour l'approvisionnement en gaz naturel du sud de l'Europe.  Medgaz contribuera, d'une part, à améliorer la sécurité des approvisionnements, étant donné qu'il reliera directement le marché européen à la source d'approvisionnement en gaz algérien, et, d'autre part, c'est la voie la plus économique pour acheminer le gaz naturel au sud de l'Europe. 

Le consortium Medgaz, créé en vue de la réalisation de ce gazoduc, a  été transformé en 2004 en société de construction après avoir achevé les études  de faisabilité. La société nationale des hydrocarbures Sonatrach est majoritaire dans  l'association avec 36% des actions. Iberdrola et Cepsa (Espagne) en détiennent  20% chacune, alors qu'Endesa (Espagne) et GDF-Suez (France) disposent de 12%  chacune.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): El Watan avec APS

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..