Le MSP dirige la campagne pour Bouteflika

Elwatan; le Mardi 3 Mars 2009
1

La récente désignation de Lembarek Smaâli, P/APC de M’daourouch d’obédience MSP, à la tête de la campagne électorale pour le candidat indépendant Bouteflika a suscité une marre d’interrogations quant au choix porté sur un parti qui ne préside que les destinées de 5 communes sur les 26 municipalités que compte la wilaya, et dont la force de mobilisation populaire demeure, à Souk Ahras, limitée à ses propres militants et traditionnels sympathisants.

Est-ce une alternative au FLN, le parti majoritaire, atteint de bicéphalisme et en mal de locomotive depuis des années dans cette wilaya ? Ou est-ce la force de persuasion de Boudjerra, qui a eu raison des émissaires de Belkhadem pour porter un autre coup dur à la formation de ce dernier dans l’une de ses citadelles ? Déjà en 2007, alors que tout le monde misait sur le FLN pour les sénatoriales, le MSP avait remporté les joutes grâce à un arrangement avec les élus des autres formations, le FLN entre autres. Ce dernier, dont le nombre de votants dépassait les 80, avait accepté avec résignation la gifle et ses militants s’étaient complus à s’échanger des critiques sans jamais tirer des enseignements.

Categorie(s): actu régions

Auteur(s): A. Djafri

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..