Le projet de la loi sanitaire a besoin de clarification, selon Dr Berkani

Elwatan; le Mardi 14 Octobre 2014
1


 « Cet avant projet de loi qui est une ébauche très intéressante comprend beaucoup d’avancées positives et d’autres qui ne sont pas tout à fait expliquées », a  déclaré  Dr Mohamed Bekkat-Berkani, président du Conseil national de l’Ordre des médecins ce mardi sur les ondes de la radio nationale.

Il  cite parmi les points à clarifier le rôle du secteur privé et celui des conseils de l’ordre.

« Il faut apporter une clarification de la place du secteur privé dans le système de santé nationale mais aussi par rapport à la prévention », dit il. Et de préciser que « c’est le secteur public qui compte », puisqu’ « entre 70% et 80% des prestations doivent être l’apanage du secteur public et l’Algérie en a les moyens ». Cela dit «  Il faut que le secteur privé soit complémentaire mais aussi qu’il obéisse à un certain nombre de règles », explique Dr Berkani.

Dr Berkani a mis l’accent sur la nécessité de réfléchir à une meilleure gestion des sources de financement et au développement de l’industrie pharmaceutique parce que le pays connaitra une période de vaches maigres dans les prochaines années.

En vue d’une meilleure  carte sanitaire, il a préconisé  de » donner aux jeunes médecins des conditions à la hauteur de leurs prétentions » particulièrement en termes de salaires.

 

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Mina Adel

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..