Les animaux aussi souffrent du froid

Elwatan; le Vendredi 10 Fevrier 2012
64797


Pour les animaux, la neige leur rend la vie difficile, les poussant à chercher nourriture et mauvaises herbes autour des habitations et des jardins privés. Même s’ils ont des abris pour se protéger momentanément du froid, ils ont besoin de se nourrir et c’est ce qui les pousse à se rapprocher des habitations souvent de manière spectaculaire. Dans le parc national des Abruzzes (Italie du Nord), des loups affamés sont sortis des bois pour errer dans les rues du village des Abruzzes. Ils ont été aperçus en train de chercher de la nourriture dans les poubelles. Dans le centre de l’Italie, des cerfs par dizaines ont déboulé dans une rue d’Alfedena, un village de la province de l’Aquila.

A Kiev, en Ukraine, où on compte le plus grand nombre de victimes du froid avec 136 décès, les animaux sauvages se rapprochent des villes, en quête de chaleur et de nourriture. Les habitants aperçoivent souvent près de leurs maisons des chevreuils, des biches et «dans les petits villages peu habités, parfois il y a même des aurochs qui viennent. Ils s’approchent comme des vaches pour trouver de la nourriture», dit un écologiste. La vague de froid fait aussi des ravages chez les oiseaux d’eau migrateurs habitués à vivre près des étangs... voire carrément les pattes dans l’eau comme ces flamants roses qu’on a retrouvés morts dans le sud de la France.

Dans les zoos et les parcs animaliers, les rations de nourriture sont augmentées. Beaucoup d’espèces sont rentrées dans des étables chauffées. D’autres animaux sont à l’aise avec le froid, la météo polaire fait la joie des ours, des bisons et des pandas. Le Kazakhstan connaît des températures qui avoisinent les moins 33° dans le centre du pays, à Karaganda, où il y a un zoo avec des singes pour pensionnaires. Pour les aider à supporter le choc, la direction de l’établissement a trouvé une solution.

«Dans notre zoo, nous donnons du vin aux singes. Après tout, les primates sont comme les hommes. Ils boivent avec plaisir des boissons alcoolisées, ils aiment cela, certains en abusent même», a déclaré la responsable de l’animalerie. En Algérie, la vague de froid a eu raison d’un taureau au parc zoologique de Ben Aknoun.

Categorie(s): environnement

Auteur(s): Slim Sadki

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..