Les brèves du Malawi

Elwatan; le Dimanche 12 Octobre 2014
1


-Fair-play des supporters du Malawi

Malgré la défaite, les supporters du Malawi sont restés fair-play. Seuls quelques rares projectiles ont été lancés sur le terrain. Les joueurs de l’équipe nationale sont sortis du stade au milieu des fans malawites sans aucun problème. Une attitude remarquée même avant le match, puisqu’à aucun moment ces supporters n’ont tenté de venir, par exemple, perturber les Verts dans leur hôtel. A noter aussi que l’hymne national algérien a été respecté.

-Pas de caméras de chaînes privées algériennes

Sport Five, l’entreprise qui gère les droits télé de la Confédération africaine de football (CAF) a été intransigeante pour ce qui est de l’accès à l’intérieur du stade de la multitude chaînes privées algériennes. Instruction a été donné aux responsables du Kamuzu Stadium de ne laisser entrer aucune caméra hormis celles de beIN Sport, détenteur des droits télé de la CAN pour la région nord-africaine et le Monde arabe. Même si les journalistes des quelques chaînes privées présents au Malawi ont été autorisés à accéder à l’intérieur, il leur a été exigé de ne pas sortir leur caméra.

-Pas de zone mixte ni de conférence d’après-match

La CAF doit être plus intransigeante, dans l’avenir, envers certains réflexes. Hier, à la fin du match Malawi-Algérie, il n’y a pas eu ni zone mixte avec les joueurs des deux équipes, ni conférence de presse des deux sélectionneurs. Il faut dire que le stade de Kamuzu de Blantyre ne dispose pas de l’infrastructure adéquate. Avant le match, les responsables de cette enceinte sportive avaient indiqué aux médias un espace, à l’air libre, qui devait faire office de zone mixte. Mais finalement, vu ces conditions, les deux équipes ont décidé de rejoindre directement leurs bus. Le coach Gourcuff a d’ailleurs été obligé de faire sa conférence à l’hôtel où logeait l’équipe nationale.
 

Categorie(s): sports

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..