Les brèves internationales

Elwatan; le Vendredi 10 Octobre 2014
1


-Syrie : Damas déplore le soutien de la France

L’instauration d’une «zone tampon» dans le nord de la Syrie défendue par la Turquie ne figure «pas encore» au menu des discussions de ses partenaires de l’Otan, a déclaré, hier à Ankara, le secrétaire général de l’Alliance atlantique, Jens Stoltenberg. Par ailleurs, selon le vice-ministre syrien des Affaires étrangères, Fayçal Moqdad, les autorités de Damas déplorent le soutien de la France à la création de cette «zone tampon», comme le propose régulièrement le président turc, Tayyip Erdogan.

-Iran : Discussions «constructives» entre Téhéran et l’AIEA

Des discussions «constructives» ont eu lieu, hier, entre l’Iran et l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) autour du programme nucléaire de Téhéran, a affirmé un responsable nucléaire iranien. Les discussions qui ont été menées par le directeur général adjoint de l’AIEA, Tero Varjoranta, ont pour but de finaliser les deux derniers points d’une série de questions posées à l’Iran par l’agence onusienne dans le cadre d’un accord de transparence.

-Palestine : Première réunion du gouvernement Hamas-Fatah à Ghaza

Le gouvernement d’union palestinien s’est réuni hier à Ghaza pour la première fois depuis sa formation en juin dernier, et ce, après des années de déchirement entre le Hamas et l’Autorité palestinienne. Ce Conseil des ministres, conduit par le Premier ministre Rami Hamdallah, est censé envoyer à la conférence des donateurs, qui se tiendra dimanche au Caire, afin d’assurer le bon usage des fonds destinés à reconstruire la bande de Ghaza après l’agression israélienne.

-Yémen : Au moins 43 morts dans l’attentat anti-chiite de Sanaa

Au moins 43 personnes ont été tuées et des dizaines ont été blessées dans un attentat-suicide hier matin dans la capitale yéménite Sanaa, ont annoncé des sources médicales. Cet attentat s’est produit au moment où des sympathisants des rebelles chiites, qui contrôlent Sanaa depuis le 21 septembre, se préparaient à manifester sur la place Tahrir, théâtre de l’explosion. Ce nouvel attentat est survenu alors que le président, Abd Rabbo Mansour Hadi, a accepté la démission d’un Premier ministre qu’il venait tout juste de nommer, sous la pression des rebelles chiites.

-Pakistan : Quatre morts dans une frappe de drone américain au Pakistan

Au moins quatre personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées hier matin par une frappe de drone américain dans le Waziristan du Nord, situé dans les régions tribales du nord-ouest du Pakistan, ont rapporté les médias locaux. Selon Ary News, le drone a tiré deux missiles sur un complexe situé dans la zone de Datta Khel dans le Waziristan du Nord, une région semi-autonome située près de la frontière pakistano-afghane. Le complexe a été entièrement détruit et l’identité des personnes visées et tuées reste à déterminer, selon la même source.

Categorie(s): international

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..