Les gérants des auto-écoles sont en colère

Elwatan; le Mercredi 15 Octobre 2014
1


Une épreuve, selon eux, qui se déroule sur la même artère depuis les années 1970. Une voie publique aujourd’hui encombrée au lieu-dit Plateau de l’Hydraulique en plein centre-ville. Elle représente pour les candidats à l’apprentissage un véritable danger permanent dû à l’intense circulation routière, piétonnière et surtout à des sorties inattendues, à partir des ruelles adjacentes, de véhicules lourds.

La direction des Transports de la wilaya a fait savoir à ce sujet qu’une étude d’un terrain d’assiette de 3 ha réservé pour les circuits à Béchar, en dehors de la zone urbaine, a été achevée mais la proposition d’inscription de la réalisation du projet adressée au ministère n’a pas encore été retenue.

A noter qu’au niveau de la commune de Béchar, il existe 45 gérants d’auto-écoles et environ 2000 dossiers de candidats déposés pour l’examen du permis de conduire. Aussi, l’inscription toujours en attente de ce type de projet concerne également les communes de Kénadsa et Béni Abbès dont les postulants à l’examen du permis de conduire sont mis dans l’obligation de se déplacer à Béchar pour y subir le test effectué par un seul examinateur.

Categorie(s): actu ouest

Auteur(s): M. N.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..