Les malawites s’entraînent à huis clos

Elwatan; le Jeudi 9 Octobre 2014
1


Les journalistes algériens présents au Malawi n’ont pas été autorisés à accéder à l’intérieur du Kamuzu Stadium lors des séances d’entraînement. C’était le cas hier matin. Après avoir été autorisés à rejoindre les tribunes par des employés du stade, c’est l’entraîneur lui-même, ayant aperçu des journalistes, qui s’est approché de la ligne de touche pour exprimer son mécontentement. Les journalistes algériens ont été aussitôt «priés» de quitter les lieux. «Vous pouvez venir visiter le stade après la séance matinale à 11h30 (heure locale), mais pas avant.

C’est l’entraîneur qui a exigé cette mesure», nous dira un responsable de la fédération malawite. Le huis clos est valable aussi pour les médias locaux nous confiera-t-il. «Cela concerne tous les médias, même nationaux», ajoutera notre interlocuteur. En tout cas, le staff technique du Malawi compte beaucoup sur ce match. C’est pour cela qu’il a exigé le huis clos total lors des séances d’entraînement. Dans cette même optique, la FAM a opté pour un camp de base (où séjournent les Flammes) distant d’une quarantaine de kilomètres du centre-ville. Question d’éviter toute pression.

Categorie(s): sports

Auteur(s): Abdelghani Aïchoun

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..