Les médias français commentent la visite de Hollande : «Discours d’apaisement, mais qu’en est-il du côté de l’Algérie ?»

Elwatan; le Samedi 22 Decembre 2012
1


Le chapitre relatif au passé historique des deux pays (l’Algérie et la France) a été largement analysé par les médias français ayant estimé que Le président français a bien choisi ses mots tout en étant prudent. Hollande a reconnu la «brutalité» de la colonisation sans présenter des excuses, conclut Libération. Ce journal a également qualifié les éditos de la presse algérienne d’«une presse positive» à l’égard de ce déplacement. Il est revenu également sur la réaction des députés algériens. Libération s’est montré très critique à l’égard de son discours. «Un rendez-vous manqué», a-t-il titré. Dans un autre article, Libération rappelle que c’est pour la première fois qu’un président français prononce le mot «torture».

Pour sa part, le Parisien titre à propos du discours de Hollande, «Frisson à gauche et critique à droite».
Ce journal, qui estime que le discours prononcé est très attendu, lance un sondage sur son site : «Hollande a-t-il raison de reconnaître les souffrances infligées à l’Algérie ?» L’idée de discours d’apaisement prévaut dans les autres volets des médias français. Ces derniers ne se sont pas d’ailleurs attardés sur la coopération entre les deux pays dans le domaine de l’économie. L’Express titre : «François Hollande tente d’éviter les écueils en Algérie». Ce journal a qualifié le discours de Hollande d’«un travail d’équilibriste». Sur son site, ce périodique a qualifié l’Algérie de pays «immobile», s’interrogeant sur son attitude suite au geste d’apaisement de Hollande. «L’heure est venue pour le président Bouteflika d’apaiser les relations avec la France», note l’Express.

Ce dernier, qui évoque la carrière politique de Bouteflika, mise sur son rôle dans l’apaisement des relations entre les deux pays. Le Figaro est revenu, quant à lui, sur les différents projets annoncés au cours de cette visite, axant sur le projet de construction d’une usine de montage de Renault. Un projet qui a été «âprement négocié», d’après le Figaro. Ce dernier a souligné aussi que le discours de Hollande et les négociations sur le Mali sont «conformément au souhait algérien».

Le quotidien 20minutes est revenu sur la question du Mali. François Hollande souligne «des convergences» avec Alger, a rapporté 20minutes, considérant que c’était le dossier le plus épineux de la visite de Hollande à Alger. Ce quotidien n’a pas manqué de rappeler qu’au début de cette crise, l’Algérie et la France ne partageaient pas la même vision sur cette question.

 

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Djedjiga Rahmani

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..