Ligue des Champions CR7 égale un nouveau record, les deux Manchester s’en sortent

Elwatan; le Vendredi 2 Octobre 2015
98318


Après trois matches consécutifs sans marquer, son doublé lors de la victoire à Malmö, en Ligue des champions (2-0) mercredi soir, place Cristiano Ronaldo au firmament des légendes de la Maison Blanche. Avec un impressionnant ratio de plus d’un but par match depuis son  arrivée à Madrid en 2009, Ronaldo n’aura mis que 308 rencontres pour se hisser à la hauteur de la meilleure gâchette de la riche histoire merengue. A titre de comparaison, Raul avait eu besoin de 741 matches entre 1994 et 2010 pour  dépasser le record précédent établi par le mythique Alfredo Di Stéfano, troisième de ce classement avec 307 buts.

Depuis mi-septembre, le Portugais de 30 ans est ainsi repassé seul en tête du classement des buteurs historiques de la Ligue des champions (82 unités) juste devant son grand rival Lionel Messi (77 buts), lequel est actuellement blessé et ne peut jouer pour environ deux mois. Sur un plan personnel, Ronaldo a inscrit, mercredi soir, ses 500e et 501e buts professionnels, en clubs et sélection. Dans l’autre match du groupe A, le PSG a confirmé son statut d’ogre des matchs poules en s’imposant 3-0 face aux Ukrainiens du Shaktar Donetsk.

Côté résultats, la deuxième journée de cette Ligue des championnats a confirmé les difficultés des clubs anglais sur la scène européenne. Manchester United qui avait perdu son premier match face au PSV Eindhoven a eu toutes les peines du monde à terrasser les Allemands de Wolfsburg. Menés dès la 5’, les Reds Devils ont réussi à renverser la vapeur grâce à Mata et Smalling. Dans le même groupe, le PSV n’a pas confirmé sa bonne forme en perdant 3 à 2 sur la pelouse du CSKA Moscou. Les Russes avaient fait une première mi-temps presque parfaite en menant par trois buts d’écart et en se payant même le luxe de rater un penalty.

Aguero

Mais au retour des vestiaires, les Hollandais sont revenus avec des intentions plus viriles, rêvant même d’une égalisation avant qu’Arias décide de gâcher les espoirs de ses coéquipiers en se faisant expulser à dix minutes de la fin. Dans le groupe C, l’Atletico Madrid a chuté à domicile face au Benfica Lisbonne qui peut compter sur sa star argentine Gaitan, auteur d’une prestation éblouissante. Dans l’autre match du groupe, les Turcs de Galatasaray n’ont pu faire mieux qu’un match nul sur la pelouse des courageux Kazakhs d’Astana.

Dans le groupe D, le traditionnel «groupe de la mort», les Blues de Manchester City ont dû attendre les dernières minutes de la rencontre pour empocher la victoire contre le Borussia Mönchengladbach, avec un penalty de l’incontournable Aguero. Dans l’autre rencontre, la Juve s’est pleinement rassurée avec une victoire (2-0) sur sa pelouse contre les Espagnols du FC Séville dans un match globalement maitrisé. Les Italiens confirment leur début de saison à deux visages, laborieux dans le championnat local, intraitables sur la scène européenne.

Avec cette victoire, ils prennent la tête du groupe. La veille, le club turinois avait annoncé avoir exclu temporairement de l’équipe première son défenseur Martin Caceres du fait de son «comportement». Les médias ont rapporté que le défenseur uruguayen avait eu un accident de la route, sa Ferrari ayant percuté un arrêt de bus. Selon un journal italien, l’alcootest s’était révélé positif.

Categorie(s): sports

Auteur(s): S. A.-K. et agences

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..