Logement : Regroupement devant la daïra

Elwatan; le Mercredi 4 Mars 2009
1

Ils étaient nombreux, hier, à se masser devant le siège de la daïra d’Oran. Une foule composée de femmes âgées pour la plupart et d’hommes d’âges différents qui insistaient pour présenter leurs doléances concernant le logement.
«On nous trimbale d’administration en administration sans pour autant solutionner notre problème», nous dira ce père de famille. Et cet autre père de famille de nous exhiber un journal faisant état de la situation de son habitation. «Ma maison risque de s’effondrer à tout moment. On me rassure avec des promesses qui ne sont jamais tenues». Et cette vieille dame de crier qu’elle a été expulsée elle et ses enfants et jetée dans la rue par le propriétaire de l’immeuble. Bref, la plupart de ces protestataires ont un objectif commun : obtenir un logement social. «Nous n’avons pas de logements à distribuer», devait indiquer le chef de daïra. Et de poursuivre : «Je ne sais pas d’où ils ont obtenu cette information.

Les 800 derniers logements restants ont été attribués aux relogés des Planteurs. Pour l’heure, nous entamons l’opération de réhabilitation du vieux bâti. Une opération qui est au stade du diagnostic. Celui de Sidi el Houari est achevé, reste le diagnostic d’El Hamri. Les équipes sont sur le terrain et activent en vue de déterminer la situation de chaque logement. Ainsi, ceux qui nécessitent leur réhabilitation le seront sur la base de 70 millions de centimes, entièrement à la charge de l’Etat. La dernière catégorie classée rouge sera démolie et leurs propriétaires relogés.»

Categorie(s): oran

Auteur(s): H. S.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..